Organismes de recherche, think tank

Al-Zaytouna Centre for Studies & Consultations
Al-Zaytouna Centre conducts strategic and futuristic academic studies on the Arab and Muslim worlds. It focuses on the Palestinian issue and the conflict with Israel as well as related Palestinian, Arab, Islamic and international developments.
Association Française de Sciences sociales des Religions (AFSR)
L’Association Française de Sciences sociales des Religions est une association (loi de 1901) à caractère scientifique, qui vise à promouvoir le développement des recherches et la diffusion des connaissances en sociologie et dans les autres approches scientifiques de la religion. L’AFSR organise chaque année, les premiers lundi et mardi du mois de février un colloque thématique. D’autres rencontres scientifiques sont proposées : journées d’études thématiques, journées « jeunes chercheurs » et sessions « Lire en sciences sociales des religions », autour d’ouvrages récemment parus. Les colloques donnent lieu à publication. L’AFSR a la responsabilité de la collection « Religions en questions » aux Editions de l’Harmattan, dans laquelle chaque colloque annuel est publié. Chaque année, un ouvrage issu de la thèse d’un jeune chercheur est aussi publié dans cette collection.
Center for the Study of Islam ans Democracy (CSID)
Le Centre pour l'étude de l'Islam et la Démocratie (CSID) est une organisation à but non lucratif, basée à Washington DC, dédié à l'étude islamique et la pensée politique démocratique en les fusionnant dans un discours islamique démocratique moderne. L'organisation a été fondée en Mars 1999 par un groupe diversifié d'universitaires, de professionnels et de militants - musulmans et non-musulmans - de tous les Etats-Unis qui expriment leur accord sur la nécessité de l'étude et la diffusion d'informations fiables sur ce sujet complexe). L'organisation n'a pas de programme autre que la production et la diffusion de la recherche rigoureuse sur l'Islam et la démocratie, mais ses membres sont unis dans la conviction que ce sujet a été largement méconnu en Occident et dans le monde musulman et que ce fait a causé beaucoup de fitna (discorde) parmi les musulmans et continue d'entraver les tentatives de dialogue inter-culturel d'aujourd'hui.
Center of the Study of Law and Religion (CSLR)
The Center for the Study of Law and Religion (CSLR) is dedicated to studying the religious dimensions of law, the legal dimensions of religion, and the interaction of legal and religious ideas and institutions, norms and practices. This study is predicated on the assumptions that religion gives law its spirit and inspires its adherence to ritual and justice. Law gives religion its structure and encourages its devotion to order and organization.
Centre de recherche "Croyance, Histoire, Espace, Régulation Politique et Administrative" Science Po Aix (CHERPA).
L’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence s’est doté depuis le 1er janvier 2008 d’un centre de recherche unique dénommé CHERPA - Croyance, Histoire, Espace, Régulation Politique et Administrative- dirigé par le Professeur Christophe Traïni. Cette équipe d’accueil N° 4261, reconnue par le Ministère, est née de la fusion des 8 équipes de recherche de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence : le CSPC (EA N°1747), l’Observatoire du Religieux (EA N° 2211), le CESPU (EA N°3935), le CRAIC (JE N°2469), le CREALC, le Centre Saint Laurent, le Centre d’Histoire Militaire et l’Observatoire méridional du politique.
Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes (CRHISM)
Les travaux menés au sein de l’Unité de Recherche s’organisent autour du thème général « Histoire, arts et patrimoine des sociétés méditerranéennes ». Ils ont plus particulièrement pour objectif de saisir les dynamiques d’un espace, la Méditerranée occidentale, à travers une approche pluridisciplinaire associant histoire, histoire des arts et archéologie. Au cœur des problématiques du Centre se trouvent les questions de mobilité, d’échanges, de circulation et de transferts dans un contexte de frontières et dans un monde à la fois terrestre et maritime. Il s’agit là d’un ensemble d’éléments structurants qui traversent l’ensemble des axes autour desquels sont déclinées les orientations de recherche du CRHiSM.
Centre des Etudes arabes, Université La Sorbonne nouvelle (EA 1734)
L'EA 1734 mène ses recherches autour des thématiques suivantes :

Sociologie : Modernité et interculturalité, modernité et démocratisation, mondialisation, Islam et politique, réforme religieuse

Histoire des théories linguistiques, sémantique de la grammaire, grammaire cognitive, espaces mentaux

Histoire de la littérature arabe moderne, roman de formation, le transgénérique, sémiotique greimatienne appliquée, muwachchah, poésie populaire, poésie soufie
Centre d’étude du fait religieux contemporain (Cefrelco)
Depuis maintenant deux ans, le Centre d’étude du fait religieux contemporain travaille à favoriser les rencontres entre le monde du savoir, les praticiens et le grand public sur le thème des religions et de la laïcité. Le Cefrelco ouvre des passerelles entre les chercheurs en sciences sociales des religions et les différentes sphères de la société civile, entreprises, secteur public ou associations. Nous contribuons à l’émergence d’un débat informé et à sa diffusion auprès du plus grand nombre.
Centre d'études africaines (Ceaf-EHESS)
Le CEAf contribue au renouvellement des recherches et de la formation en sciences sociales sur les dynamiques contemporaines de l'Afrique – et des Afriques dans le monde – tout en rendant compte de la généalogie des situations actuelles. Ses chercheurs, principalement anthropologues, sociologues et historiens, ainsi qu’un important vivier de doctorants et de post-doctorants, étudient ces mutations à partir de quatre axes de recherche collectifs :

- Anthropologie politique des mouvements religieux contemporains - Supports et circulations des savoirs et des arts en Afrique et dans le monde - Les mondes sociaux de l’exil, de la guerre et de l’humanitaire - Mondialisation, territoires et sociétés.
Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du sud (CEIAS/EHESS)
Le Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud (CEIAS) est le plus grand laboratoire français de recherche en sciences sociales sur le sous-continent indien. Le CEIAS est une unité mixte de recherche (UMR 8564) de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).
Centre d'Études et de Documentation Économiques, Juridiques et Sociales (CEDJ Egypte-Soudan)
Recherche et activités scientifiques

La recherche à l’extension du CEDEJ à Khartoum s’organise principalement autour de programmes de recherche qui s’articulent avec certaines institutions locales. L’antenne soutient également régulièrement des étudiants et chercheurs venus faire du terrain au Soudan.
Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM)
Le Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM) a pour mission de favoriser le développement des connaissances sur les questions internationales. Cette mission s’accomplit à travers des activités de recherche, de formation et de rayonnement.
Le CÉRIUM constitue une équipe multidisciplinaire de chercheurs de haut niveau qui sont spécialisés dans l’étude des questions internationales. Cette équipe regroupe à la fois des unités de recherche (centres, chaires et instituts affiliés) et des chercheurs individuels. Les travaux de recherche réalisés au sein du CÉRIUM s’adressent aux universitaires et à tous les milieux intéressés par l’évolution des relations internationales contemporaines. Ils sont diffusés à travers des publications scientifiques, des publications de nature générale, des conférences et des séminaires.
Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (CERMAM)
Le CERMAM a pour ambition de promouvoir le dialogue entre Arabes et Européens, et c'est dans cet esprit que nous lançons notre « Lettre » qui paraîtra simultanément en français et en arabe. La version anglaise attendra..

Nous voulons contribuer au flot de communications générées par la société civile entre deux grandes civilisations voisines. Ce n'est pas au niveau des Etats, ou des institutions officielles, que nous pensons pouvoir agir, mais au niveau des individus, des universitaires, des hommes et des femmes d'affaires, des journalistes, des écrivains.

Les enjeux présents dans l'espace arabe et méditerranéen sont nombreux. Ils ont des incidences directes sur la Suisse et sur l'Europe. Les différences de développement économique entre les deux rives de la Méditerranée, avec les difficultés sociales qui en découlent, les migrations , la prolifération et le trafic d'armes, les conflits ouverts dans la région, la montée des extrémismes, ne sont que quelques exemples des problèmes qui se posent aujourd'hui. La stabilité en Europe est donc étroitement liée à la stabilité de la Méditerranée au sens large. La guerre froide passée, l'espace euro-méditerranéen est à présent un univers en recomposition où apparaissent de nouveaux acteurs, de nouveaux pouvoirs, de nouveaux rapports de force et de nouveaux équilibres.
Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (Cetobac, UMR 8032)
Anciennement appelée « Études turques et ottomanes », l’unité est issue de la fusion, en 1990, de l’Institut d’études turques (Paris-III), dirigé par Louis Bazin, et d’une des composantes du Centre d’études sur la Russie, l’Europe orientale et le domaine turc (fondée par Alexandre Bennigsen à l’EHESS), centrée sur l’histoire ottomane. Depuis 2010, elle porte le nom de Cetobac. Elle a été dirigée par Gilles Veinstein, directeur d’études à l’EHESS et professeur au Collège de France et, à partir de 2001, par François Georgeon, actuellement directeur de recherches émérite au CNRS. Depuis septembre 2008, la direction est assurée par Nathalie Clayer, directrice de recherches au CNRS et directrice d’études cumulante à l’EHESS.
Centre d'Histoire Sociale de l'Islam méditerranéen (EHESS)
Le Centre d'Histoire Sociale de l'Islam Méditerranéen (l'imprononçable CHSIM dit familièrement « Chism ») est une équipe d'accueil qui réunit une vingtaine de chercheurs travaillant dans les perspectives croisées de l'histoire et de l'anthropologie sur l'espace géographique et social de la Méditerranée musulmane. Il privilégie la recherche comparative entre disciplines, aires culturelles et époques différentes autour de problématiques et d'objets communs. Il s'attache à associer à ses projets des membres de l'EHESS venus de tous horizons et à entretenir une collaboration internationale avec des chercheurs travaillant, en Afrique du Nord ou ailleurs, sur la Méditerranée musulmane.
Centre for European Islamic Thought (CEIT), University of Copenhagen
The Centre for European Islamic Thought was established in October 2007 as a five-year research project in connection with the appoint of Prof. Jørgen S. Nielsen as a Danish National Research Foundation Professor at the Faculty of Theology.

The focus of the Centre was on Islamic religious thought in contemporary Europe, the processes and circumstances in which it is appearing, seeking to locate and understand it in the context both of the history of Islamic religious thought and of contemporary developments in Islamic thinking, and evaluate it as a response to the European environment specifically and to modernity more generally.

As of June 2013 the Centre is officially closed.
Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales de Sanaa
Le CEFAS est un centre de recherche en sciences humaines et sociales qui relève à la fois du MAEE (Ministère des Affaires Etrangères et Européennes) en faisant partie du réseau des IFRE (Instituts Français de Recherche à l’Etranger), et du CNRS en tant qu’USR 3141 (Unité de Service et de Recherche).
Centre Jacques Berque pour les Etudes en Sciences Sociales au Maroc
Fondé en 1991, le Centre Jacques-Berque (CJB) pour le développement des sciences humaines et sociales au Maroc est une Unité mixte des instituts français à l’étranger (UMIFRE). Cette unité associe une structure opérationnelle du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), actuellement l’Unité de service et de recherche USR3136 , et un Institut français de recherche à l’étranger (IFRE) relevant de la Direction générale de la mondialisation du ministère des Affaires étrangères et européennes représentée localement par le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Maroc.
Centre Jean Pépin UPR 76
L'unité relève de deux sections du Comité National du CNRS:

Section 32 (Mondes Anciens et Médiévaux);
Section 35 (Philosophie, histoire de la pensée, sciences des textes, théorie et histoire des littératures et des arts).
Depuis 1996, l'UPR 76 est membre de la Fédération 33 (Institut des traditions textuelles - Philosophie, Sciences, Histoire et Religions).
Centre of Analysis and Prospective for Middle East & North Africa (CAPmena)
Créé à l'initiative de cadres dirigeants, d'universitaires et de hauts fonctionnaires européens et arabes, CAPmena (Centre of Analysis and Prospective for Middle East & North Africa) est un think tank, indépendant et non-partisan.
Son objectif est d'aider à mieux comprendre les pays de la Méditerranée et du Golfe :
en décryptant les dynamiques en cours
en anticipant les évolutions à venir
en valorisant les bonnes pratiques et les réussites
Cercle des Chercheurs du Moyen-Orient (CCMO)
Le CCMO est un cercle de réflexion et d’action ayant pour but de réunir les jeunes chercheurs spécialisés sur le Moyen-Orient.

L’objet principal de ce cercle est aussi de mobiliser des profils interdisciplinaires issus de différents pays dont ceux du Maghreb et du Moyen-Orient. Du juriste à l’historien, du politologue au sociologue, chacun des membres apporte son éclairage dans son domaine de compétence.

Le CCMO vise à rendre lisible les travaux de chaque jeune chercheur qui contribue par sa production d’articles au dynamisme du site. Un comité de lecture validera chaque article avant une mise en ligne.
CERI (Science Po/CNRS)
Le Centre de recherche dédié aux sciences sociales de l’international (CERI) fait dialoguer plusieurs approches disciplinaires, la sociologie du politique, l’anthropologie, l’histoire, l’économie politique, les relations internationales et la philosophie politique. L’ancrage empirique des recherches menées au CERI, adossé à une connaissance des langues et des terrains, a vocation à nourrir les débats conceptuels en sciences sociales. Les travaux du centre s’enracinent dans une tradition comparatiste et valorisent les trajectoires historiques des sociétés étudiées.
Chaire de recherche du Canada Islam, pluralisme et globalisation (CRC-IPG)
La Chaire de recherche du Canada Islam, pluralisme et globalisation (CRC-IPG) vise à contribuer à l’avancement de la recherche dans deux champs académiques interreliés, les études islamiques et les sciences des religions, afin de participer à la construction de la paix.
digitorient.com, le site de l’UMR 7192
Bienvenue sur digitorient.com, le site de l’UMR 7192 « Proche-Orient – Caucase : langues, archéologie, cultures ».
Coordonnées de l’UMR 7192 :

Collège de France, 52 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris (escalier C, 2ème et 4ème étages).
Tél. +1 44 27 10 43
Fax +1 44 27 18 39
Diwan, association des doctorants en Histoire des mondes musulmans médiévaux
L’association DIWAN DES DOCTORANTS a pour but de réunir les doctorants ayant inscrit au sein d’une université française une thèse sur l’histoire des mondes musulmans médiévaux, dans toutes ses composantes disciplinaires.
EA 1193 - Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (CMMC)
Le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (EA 1193) est un laboratoire de recherches pluridisciplinaires. Fondé en 1968 par André Nouschi, il réunit aujourd’hui des historiens spécialistes d’histoire culturelle, sociale et politique, des civilisationnistes spécialistes de l’Italie et de l’Espagne, des spécialistes du monde ottoman ainsi que des géographes. Il poursuit et
renforce sa politique de partenariats avec d’autres laboratoires en France et à l’étranger. Il est le laboratoire d’appui du Master recherche Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine et accueille une moyenne de 30 doctorants. Il reçoit chaque année des chercheurs étrangers. Parmi les derniers accueillis, figuraient des chercheurs des Universités de Tokyo, de Sheffield, de Corfou, de l’UQAM, de Yale et de Szeged. Le CMMC coordonne et participe actuellement à trois programmes de l’Agence Nationale de la Recherche et deux programmes Egide.
Equipe de Recherche sur les Inégalités Sociales (ERIS). Centre Maurice Halbwachs , UMR CNRS 8097.
La stigmatisation touche l’identité sociale d’un individu par un déclassement effectué par d’autres agents sociaux jugeant que les caractéristiques de son identité personnelle viennent perturber leur attente à son égard. La discrimination semble une traduction systématique et pratique, en actes plus ou moins légitimes, plus ou moins institués, du processus de stigmatisation. Afin de les corriger, les autorités nationales ou locales peuvent promulguer des mesures de discrimination « positive » de façon à réparer les effets des actions précédentes. Les agents sociaux mettent également en œuvre des stratégies de distinction sociale afin de légitimer leurs différences avec les populations qu’elles stigmatisent. La stigmatisation et la discrimination sont parfois en lien avec les comportements déviants. Chez les populations stigmatisées, elles peuvent aussi entraîner un repli sur soi, mais elles donnent lieu également à des stratégies de « retournement du stigmate ». Les membres de l’ERIS étudieront particulièrement la construction de ces catégories et classements, les processus conduisant à la stigmatisation et aux discriminations ainsi que leurs conséquences, les phénomènes d’intériorisation de la pensée du dominant chez le dominé, les concepts utilisables pour penser ces phénomènes (préjudice, réparation, résilience), et une réflexion sur leur pathologisation.
,
ESR (Etat, Société, Religion)
L'ESR (États, Société, Religion) est une équipe pluridisciplinaire qui associe des historiens, des littéraires, des spécialistes des langues, des antiquisants, des médiévistes et des modernistes qui partagent la même volonté d’étudier les évolutions et les ruptures culturelles, politiques et sociales sur une durée longue, de l'antiquité au XVIIIe siècle.
EURISLAM Research project
EURISLAM est un projet européen de recherche comparative qui analyse comment l'intégration de l'islam dans les États membres de l'Europe est influencée par les traditions nationales d'identité, de citoyenneté et des relations entre l'Etat et l'Eglise. Les études Eurislam étudient comment ces traditions ont affecté les interactions entre les immigrés musulmans et leur progéniture et la société d'accueil. Le travail de terrain est actuellement menée en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse et au Royaume-Uni.
Euromed Héritage
Euromed Heritage 4 représente une nouvelle étape dans le processus de reconnaissance «culture» comme un catalyseur pour la compréhension mutuelle entre les peuples de la région méditerranéenne. Aujourd'hui intégré dans la politique européenne de voisinage (PEV) et avec un budget de 17 millions d'euros, Euromed Héritage 4 (2008-2012) vise à faciliter l'appropriation par les gens de leur propre héritage culturel, national et régional, en facilitant l'accès à l'éducation et les connaissances sur patrimoine culturel.

Pour atteindre cet objectif, un certain nombre de projets sont financés pour une période de trois ans. Chaque projet regroupe une organisation de premier plan et les différents partenaires à la fois de l'Union européenne et les pays partenaires méditerranéens: Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Autorité palestinienne, Syrie et Tunisie.

Euromed Heritage 4 offre aux projets sélectionnés un cadre pour l'échange d'expériences, de canaux pour la diffusion des meilleures pratiques, ainsi que de nouvelles perspectives pour le développement de l'environnement culturel institutionnel aux niveaux national et régional.
Fondation d'Etudes pour le Moyen-Orient.
UN THINK TANK SUR LE MOYEN ORIENT

La Fondation d’Etudes pour le Moyen-Orient est une association de loi 1901 en vue de devenir une fondation. Il s’agit d’un Centre de recherche indépendant, pour réaliser des études sur le Moyen Orient auprès des institutions européennes, des organisations internationales et des particuliers. A travers les colloques et les publications qu’elle organise, elle compte apporter un éclairage d’expert sur les questions complexes du Moyen-Orient et enrichir le débat sur la situation stratégique de cette région.
La Femo exerce son activité en toute indépendance. Elle est financée essentiellement par les prestations et travaux qu’elle réalise pour ses partenaires publics et privés et les dons.
La FEMO est présidée par François Colcombet magistrat Honoraire.
Fonds d’analyse des sociétés politiques (FASOPO)
L'objectif principal du Fonds d’analyse des sociétés politiques est de contribuer à une meilleure connaissance des sociétés politiques, à un moment où la contractualisation croissante de la recherche tend à négliger l’analyse de ces dernières pour favoriser l’étude des relations internationales et de la « gouvernance globale ». Sa méthodologie est celle de la sociologie historique du politique et de l’économique, sans exclusive théorique ni idéologique : elle s’appuie aussi bien sur la tradition wébérienne de celle-ci que sur son inspiration marxienne ou tocquevillienne.
FRA.M.ESPA - FRAnce Méridionale et ESPagne (UMR 5136) Université Toulouse le Mirail
Compte tenu de la situation géographique de l'université de Toulouse Le Mirail, du nom de l'UMR 5136 du CNRS (FRAnce Méridionale-ESPAgne), du profil de plusieurs enseignants chercheurs et d'une longue tradition d'études consacrées à la péninsule Ibérique au sein de l'université, il a semblé opportun de mettre en place dès 2005 une équipe (aujourd’hui atelier) de recherche interdisciplinaire associant historiens et archéologues sous le nom Al-Andalus-Hispaniae afin de regrouper les médiévistes travaillant sur les domaines chrétiens et musulmans dans l'espace ibérique.
GEO EA 1340 (Université de Strasbourg)
Groupe d'Études Orientales, Slaves et Néo-helléniques. Le GEO est un regroupement d'enseignants chercheurs de plusieurs départements de l'Université de Strasbourg couvrant les aires linguistiques et culturelles suivantes : arabe, hébreu, persan, slave, grec moderne, japonais, chinois.

Les activités de recherche : les membres du GEO couvrent un éventail large des aires littéraires et culturelles de ses composantes, ouvertes les unes sur les autres. Elles sont reconnues au sein de l'Université pour leurs recherches transversales et interculturelles leurs domaines littéraires et culturels respectifs.
1 2 3