Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam

Les cahiers de l'Islam



Organismes de recherche, think tank

Fonds Ricoeur
Au-delà de ce Fonds documentaire, qui est l’atelier du philosophe, le Fonds Ricœur est au centre d’une activité de publications, séminaires, colloques et rencontres sur des thèmes et des questions qui prolongent librement les divers aspects de l’œuvre de Paul Ricœur.
Fonds d’analyse des sociétés politiques (FASOPO)
L'objectif principal du Fonds d’analyse des sociétés politiques est de contribuer à une meilleure connaissance des sociétés politiques, à un moment où la contractualisation croissante de la recherche tend à négliger l’analyse de ces dernières pour favoriser l’étude des relations internationales et de la « gouvernance globale ». Sa méthodologie est celle de la sociologie historique du politique et de l’économique, sans exclusive théorique ni idéologique : elle s’appuie aussi bien sur la tradition wébérienne de celle-ci que sur son inspiration marxienne ou tocquevillienne.
GEO EA 1340 (Université de Strasbourg)
Groupe d'Études Orientales, Slaves et Néo-helléniques. Le GEO est un regroupement d'enseignants chercheurs de plusieurs départements de l'Université de Strasbourg couvrant les aires linguistiques et culturelles suivantes : arabe, hébreu, persan, slave, grec moderne, japonais, chinois.

Les activités de recherche : les membres du GEO couvrent un éventail large des aires littéraires et culturelles de ses composantes, ouvertes les unes sur les autres. Elles sont reconnues au sein de l'Université pour leurs recherches transversales et interculturelles leurs domaines littéraires et culturels respectifs.
GERI Groupe d'Etudes et de Recherches Islamologiques
Le GERI est le Groupe d'études et de recherches islamologiques de la Faculté de théologie protestante de l'Université Marc Bloch de Strasbourg. Il a pour objet spécifique d'études et de recherches le domaine islamique, spécialement la théologie islamique, dans la double perspective d'une recherche universitaire érudite et gratuite, et de la promotion du dialogue islamo-chrétien et orient-occident, à partir des bases scientifiques les plus solides".

GIERFI (Groupe international d’études et de réflexion sur les femmes en Islam)
Mission : Favoriser l’émergence d’une nouvelle conscience féminine musulmane capable d’être actrice de son propre changement et de participer à la réflexion sur la religion, le sens et les valeurs de la société dans laquelle elle vit.

-Améliorer la participation des femmes dans la réflexion intellectuelle, théologique et juridique autour de l’islam.
-Augmenter l’apprentissage de l’autonomie intellectuelle des femmes pour réinterpréter leur propre rôle au sein de leur culture selon les valeurs spirituelles.
-Revendiquer le droit des femmes à l’interprétation des textes...
Goupement d'intérêt scientifique (GIS) Moyen-Orient et Mondes Musulmans du CNRS
Le portail du Groupement d'intérêt scientifique « Moyen-Orient et mondes musulmans » valorise la production scientifique et éditoriale des études sur le Moyen-Orient et les Mondes musulmans.
Groupe d'études d'islamologie d'Alsace (GEDIIDA)
Le Groupe d'études d'islamologie d'Alsace (GEDIIDA) est un groupe d'étudiants, de chercheurs, d’auteurs, d’enseignants (d’institutions multiples et de la recherche), d’autodidactes et de professionnels de divers disciplines et domaines qui étudient les questions d'islamologie et de théologie, les sciences religieuses, les apports des sciences humaines sur le fait religieux, la philosophie, le droit, la littérature, la civilisation et l’histoire des religions.
Groupe de Recherche sur l'Islam en Suisse
Le GRIS, Groupe de Recherche sur l'Islam en Suisse, a été créé en 2002. Sur la base de recherche et d'analyses, le GRIS veut proposer des instruments de réflexion et de compréhension aux acteurs socio-politiques et académiques qui sont confrontés ou interpellés sur l'islam et les musulmans en Suisse.
Groupe de Recherches Antiquité, Moyen-Age, Transmission Arabe (GRAMATA)
Le centre GRAMATA, autrement dit « groupe de recherches antiquité, moyen-âge, transmission arabe » localisé à l’Université Paris1-Panthéon-Sorbonne développe l’étude de la double tradition platonicienne et aristotélicienne de ses origines à sa réception médiévale, arabe et latine. Il s’agit à la fois d’expliciter l’originalité de chacune de ces traditions ainsi que les superpositions, échanges et croisements, effectués en fonction des moments selon une logique d’opposition ou d’accord. En outre, chacune de ces traditions est mise en rapport avec les autres courants de philosophie qui lui sont affines (affinités entre platoniciens et stoïciens, par exemple) et avec la constitution des traditions doxographiques où le Lycée joue un rôle de premier plan.
Groupe de recherches et d'études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO)
Le Groupe de Recherches et d'Etudes sur la Méditerranée et le Moyen Orient (GREMMO) est une unité mixte CNRS – Université Lyon 2 spécialisée sur les mondes arabe, turc et iranien contemporains à travers une approche pluridisciplinaire.

Outre notre programme sur les sociétés urbaines, les membres du GREMMO effectuent des recherches sur les thèmes suivants :

- Recherche et professionnel de l'humanitaire au Moyen-Orient.
- Les traites dans le monde arabe du XVème au XXème siècle.
- La mondialisation et le religieux (en collaboration avec l'Institut supérieur des études du religieux et de la laïcité)
- Les pratiques culturelles arabes
- Le Golfe Abbasside


Groupes Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL)
Les sciences sociales des religions sont aujourd’hui confrontées à une forte demande sociale d’informations et d’analyses portant sur les mutations religieuses actuelles, les caractéristiques et évolutions de tel ou tel monde religieux, les questions et polémiques relatives à l’expression des identités religieuses dans la vie sociale, ou les laïcités et les défis qu’elles rencontrent. Que ce soit à travers la participation à des manifestations scientifiques ou à travers l’engagement dans des débats nationaux et internationaux, il s’agit toujours pour les membres du GSRL de situer leur apport proprement scientifique dans des débats où les acteurs eux-mêmes sont demandeurs d’analyses objectivant les situations et les interprétations diverses qu’elles suscitent.
Le GSRL se réunit en un séminaire interne mensuel et lors de journées d’études ; de plus, il organise régulièrement de grands colloques internationaux.
Les membres du GSRL enseignent dans diverses institutions, en particulier à l’École Pratique des Hautes Études. Outre les ouvrages collectifs et individuels, le GSRL participe à la publication de la revue Archives de Sciences Sociales des Religions.
HASTEC (Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances)
Présentation du LabEx HaStec
InvestissementsAvenirWeb Le LabEx HaStec est financé par le Programme « Investissements d’Avenir ».

Le LabEx HaStec étudie, de façon pluridisciplinaire, l’entrelacs historique des Savoirs, des Techniques et des Croyances – élément structurant des cultures et des sociétés humaines – selon un arc chronologique qui s’étend de l’Antiquité au XXIe siècle. Chacun de ces trois termes est entendu selon une polysémie réglée, qui dépasse les limites de l’histoire des sciences et des techniques, ou de l’histoire des religions, et intègre la pluralité des savoirs, les divers modes de croyance (y compris dans le domaine économique), et déploie les sens du mot « technique » selon un spectre vaste qui comprend aussi bien la rhétorique que les techniques intellectuelles (argumentatives, exégétiques) et spirituelles. Une attention particulière est portée aux Humanités numériques.
Histoire et archéologie des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (CIHAM-UMR 5648)
Depuis sa création en 1994, le laboratoire a l'ambition de constituer l'un des principaux foyers de recherche historique, archéologique et littéraire sur le Moyen-Âge chrétien et musulman. Il regroupe des spécialistes de l'époque médiévale (Ve-XVe siècle) dont les travaux sont plus particulièrement centrés sur la région Rhône-Alpes, la France méridionale, l'Italie, l'Espagne, le Maghreb et le Proche-Orient. Les recherches s'insèrent dans un vaste réseau de collaborations internationales et interdisciplinaires, et s'intéressent aux multiples aspects des sociétés méditerranéennes. 6 équipes encadrent les thématiques de recherche en parallèle des 2 programmes transversaux.
Hudson Institute's Center on Islam, Democracy and the Future of the Muslim World
The mission of Hudson Institute's Center on Islam, Democracy and the Future of the Muslim World is four-fold:
1.To research and analyze political, religious, social and other developments within Islamic countries and Muslim minority populations around the world.
2.To analyze the ideological dynamic of Islam around the world and to examine how the political and theological debate within Islam impacts both Islamist radicalism as well as the Islamic search for moderate and democratic alternatives.
3.To encourage and support the growth of moderate and democratic alternatives to Islamist radicalism within the Muslim world.
4.To contribute to the development of American policy options and public diplomacy efforts within the Muslim world and to strategies to prosecute and to win the war against radical Islam.
IRD Project (Berkeley University)
The Center for Race and Gender (CRG) is an interdisciplinary research center at the University of California Berkeley that fosters explorations of race and gender and their intersections. Specifically, they facilitate on-going research projects through hosting working groups and cutting edge projects, such as the Islamophobia Research & Documentation Project.

Dr. Hatem Bazian is the founder and director of the Islamophobia Research and Documentation Project (IRDP), which is housed at UC Berkeley’s Center for Race and Gender. In 2012, Dr. Bazian founded and currently is the Editor in Chief of the Islamophobia Studies Journal, a global resource for academic and applied research on Islamophobia. In addition to IRDP, Dr. Bazian is a lecturer in the Departments of Near Eastern and Asian American and Asian Diaspora Studies at the University of California, Berkeley. Dr. Bazian is a co-founder and Professor of Islamic Law and Theology at Zaytuna College, the 1st Accredited Muslim Liberal Arts College in the United States. Dr. Bazian between 2002-2007, also served as an adjunct professor of law at Boalt Hall School of Law at the University of California, Berkeley.
IREMAM Institut de Recherches et d'Etudes sur le Monde Arabe et Musulman (CNRS)
Fondé en 1986, l’Institut de Recherches et d’Études sur le Monde Arabe et Musulman (IREMAM) est l’héritier de plusieurs centres plus anciens qui, dès 1958, ancrent à Aix-en-Provence un pôle pluridisciplinaire de recherche sur la rive sud de la Méditerranée. Sa création entérine l’élargissement à l’ensemble du monde musulman méditerranéen de travaux initialement centrés sur l’Afrique du Nord et la place croissante prise par les disciplines des sciences sociales dans la connaissance des sociétés contemporaines. Son ancienneté et la richesse de ses fonds documentaires en ont fait un des plus gros centres de recherche français sur cette partie du monde.
Institut Euro-Maghrébin d'Etudes et de Prospectives (IEMEP)
L'IEMEP, Institut Euro-Maghrébin d'Etudes et de Prospectives est une association régie par la loi 1901 dont le siège social est situé au 72 Bd de Sébastopol 75003 PARIS.

Cette association se donne pour objet :
- d'organiser des conférences, colloques et des séminaires sur des thèmes d’intérêt général pour tout public ;
- de réaliser des études sur des thèmes ou des pays pour une large diffusion publique ou à la demande à titre gracieux ;
- de réaliser des études à la demande d’institutions, d’entreprises publiques ou privées et des Etats sous forme de prestations rémunérées ;
- de publier des journaux électroniques ou sur papier ;
- d'organiser des forums, symposiums, salons et expositions ;
- d'organiser des sessions de formations en faveur de personnes physiques ou morales ;
- de participer à des forums, symposiums, salons en France et à l’étranger ;
- de publier, éditer, co-éditer des livres et magasines ;
- de participer à des travaux d’études, de recherches et de prospectives organisés par des Universités et grandes écoles françaises et étrangères ;
- de coordonner des programmes de recherches et d’enseignement en France et à l’étranger ;
- d'apporter conseil et appui aux entreprises publiques et privées ainsi qu’à des organismes publics et privés ;
Institut Français d'Archéologie Orientale (IFAO)
L’Institut français d’archéologie orientale du Caire est une grande école française à l'étranger. C'est une institution de recherche dépendant du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Sa mission est d’étudier les civilisations qui se sont succédé en Égypte depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque moderne. Les disciplines concernées sont l’archéologie, l’histoire et les études linguistiques. Les chantiers de l’IFAO concernent toutes les périodes (Préhistoire, Égypte pharaonique, Antiquité, période islamique) et des sites sont fouillés sur tout le territoire égyptien (vallée du Nil, Delta, Oasis, déserts oriental et occidental, Sinaï, mer Rouge).
Institut Français des Recherches Internationales (IFRI)
Programme Moyen Orient / Maghreb

Approfondir l’étude des spécificités de chaque pays du Maghreb et du Moyen-Orient à travers l’analyse des dynamiques locales, régionales et internationales susceptibles de guider l’élaboration de nouvelles politiques.
Proposer une nouvelle approche de la connaissance du Maghreb et du Moyen-Orient qui prend en compte les divers acteurs, tant au niveau de la société civile que des dirigeants politiques.
Mettre en perspective le rôle des puissances étrangères traditionnellement présentes au Maghreb et au Moyen-Orient avec la nouvelle place que les pays émergents tentent d’occuper dans la région.
Institut Français d’Études Anatoliennes
L’Institut Français d’Études Anatoliennes est un établissement qui relève du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International ainsi que du CNRS depuis 2007 (USR 3131). Il a pour vocation de nourrir (par ses ressources nombreuses et variées), de faciliter (aux niveaux logistique et administratif), d’impulser et de diriger des recherches en sciences humaines et sociales, en sciences de l’Antiquité. Ces recherches ont pour objet les territoires de la Turquie et de l’Empire ottoman.

Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'Institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine dévolu à l'histoire ancienne, à l’histoire médiévale et à l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir aux études contemporaines à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI) qui s’intéresse désormais à l’ensemble des territoires métropolisés de Turquie. En 1994, l'IFEA a créé un centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). Les études développées concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie Centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.
Institut Jean Nicod (EHESS-CNRS-ENS)
Unité mixte de recherche du CNRS créée en 2002 et dont les deux tutelles universitaires sont l’Ecole normale supérieure (ENS) et l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), l’Institut Jean-Nicod est un laboratoire de sciences cognitives composé d’environ quatre-vingt membres, dont une moitié de doctorants, l’autre moitié étant composée de chercheurs CNRS (une quinzaine), d’enseignants-chercheurs et de post-doctorants.

Si la discipline de base est la philosophie analytique, l’unité héberge également des recherches de pointe en linguistique et en sciences sociales, le thème unificateur étant l’esprit humain et la nature des représentations (linguistiques, mentales, et sociales). À l’ENS, l’Institut Jean Nicod est rattaché à la fois au département de philosophie et au département d’études cognitives (DEC).
Institut Supérieur d’Études des Religions et de la Laïcité (ISERL)
La réaffirmation de la présence des religions dans la vie de nos sociétés et les mises à l’épreuve du compromis laïque constituent une donnée qui s’impose à tous et suscite de nombreuses interrogations. L’agglomération lyonnaise, et au-delà la région Rhône-Alpes, carrefours très anciens de migrations, ont déjà connu dans le passé de profondes transformations entraînées par la circulation des hommes, de leurs croyances et de leurs philosophies. Mais depuis quelques années les mutations survenues dans ce domaine semblent s’amplifier et s’accélérer au point d’interroger le modèle du vivre ensemble construit autour de la laïcité.

Conscients des enjeux que comporte cette évolution, soucieux de contribuer à une approche raisonnée du nouveau paysage religieux et des redéfinitions de la laïcité, les établissements universitaires ont décidé de coordonner leurs efforts en créant en 2009, l’Institut Supérieur d’Études des Religions et de la Laïcité.

L‘ISERL fédère une douzaine d’équipes de chercheurs ou enseignants-chercheurs des universités de Lyon 2, Lyon 3, Saint-Étienne, ENS… Il met l’accent sur l’interdisciplinarité, réunissant des historiens, des philosophes, des spécialistes de littérature, des anthropologues, des juristes…
Institut Universitaire de France (IUF)
L’Institut universitaire de France a pour mission de favoriser le développement de la recherche universitaire de haut niveau et de renforcer l’interdisciplinarité. Il a été créé par le décret du 26 août 1991, sous la forme d’un service du ministère chargé de l’enseignement supérieur, pour permettre que l’activité scientifique d’enseignants chercheurs de haut niveau soit reconnue et encouragée dans leur université d’appartenance, et non par la voie traditionnelle d’une nomination dans un grand établissement parisien, un organisme de recherche ou à l’étranger.
Institut de recherche et d'histoire des textes (Irht)
L'Institut de recherche et d’histoire des textes est une unité propre de recherche du CNRS (Institut des sciences humaines et sociales). L’IRHT a pour objet la recherche fondamentale sur le manuscrit médiéval et la transmission des textes de l’Antiquité à la Renaissance.
Institut de recherche et d'études méditerranée Moyen Orient (IREMMO)
L’iReMMO est une association loi 1901 sans but lucratif.

Cet Institut entend contribuer à l’analyse critique des grandes questions politiques du Bassin méditerranéen. Si ces réflexions se veulent rigoureuses, elles se doivent d’être engagées car on ne peut rester neutre devant des problèmes qui concernent autant nos sociétés, qu’il s’agisse des rapports Occident-Islam, de l’islamisme, de l’immigration, des conflits au Proche-Orient, de la sécurité en Méditerranée, de l’environnement, du développement durable, de l’agriculture et de quelques autres....L’institut est un « laboratoire d’idées » indépendant, qui entend déconstruire les idées reçues et s’opposer à la doxa dominante sur ces sujets. Il devra aussi explorer les dynamiques émergentes de la Méditerranée et du Moyen-Orient, tout en faisant découvrir la région sous un angle historique, artistique et culturel. L’iReMMO veut créer une véritable dynamique susceptible de peser dans le débat public : sur la jeunesse, l’opinion, les décideurs et les partis politiques. L’iReMMO partage ses locaux avec une librairie de l’Harmattan qui comprend près de dix huit mille volumes consacrés à la Méditerranée et au Moyen-Orient.

Institut de recherche pour le développement (IRD)
L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche, original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement.

Privilégiant l’interdisciplinarité, l’IRD centre ses recherches, depuis plus de 65 ans, sur les relations entre l’homme et son environnement en Afrique, Méditerranée, Amérique latine, Asie et dans l’Outre-Mer tropical français.

Ses activités de recherche, de formation et d’innovation ont pour objectif de contribuer au développement social, économique et culturel des pays du Sud.
Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC)
L’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC) est un centre de recherche en sciences humaines et sociales, à vocation régionale, dont le siège est à Tunis. Il est l’un des 27 instituts français de recherche à l’étranger (IFRE), répartis sur les cinq continents, avec une forte présence en Méditerranée et au Proche et Moyen-Orient en y incluant l’Asie mineure et centrale (Maroc, Tunisie, Égypte, Liban, Syrie, Jordanie, Turquie, Iran, Ouzbékistan, Yémen).
Institut des mondes africains (IMAF)
L’Institut des mondes africains (IMAF), est créé au 1er janvier 2014 par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).

L’IMAF est placé sous l’autorité de six tutelles : le Centre national de la recherche scientifique (CNRS - UMR 8171), l’Institut de recherche pour le développement (IRD - UMR 243), l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), l’École pratique des hautes études (EPHE), l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’Université d’Aix-Marseille (AMU).
Institut européen de recherche sur la coopération MEDitéranéenne et Euro-Arabe (MEDEA)
L’Institut MEDEA est un centre européen de recherche dont la vocation première est de tisser des liens de confiance, de collaboration, et de compréhension mutuelle entre les pays de l’Union européenne et leurs voisins des régions méditerranéenne et arabe. Son action s’appuie sur le développement d’un réseau continu de dialogue entre acteurs politiques, économiques et académiques, et par la mise à disposition du grand public, d’informations relatives aux relations que l’Europe entretient avec ses voisins du Sud. En pratique, quatre types d’activités font la spécificité du travail de l’Institut : Evenments, Information, Consultance, Activités comme membre de la Fondation Anna Lindh.
Institute for Policy Studies (IPS)
IPS is a community of public scholars and organizers linking peace, justice, and the environment in the U.S. and globally. We work with social movements to promote true democracy and challenge concentrated wealth, corporate influence, and military power.

As Washington’s first progressive multi-issue think tank, the Institute for Policy Studies (IPS) has served as a policy and research resource for visionary social justice movements for over four decades — from the anti-war and civil rights movements in the 1960s to the peace and global justice movements of the last decade. Some of the greatest progressive minds of the 20th and 21st centuries have found a home at IPS, starting with the organization’s founders, Richard Barnet and Marcus Raskin.
Institute for Research of Crimes Against Humanity and International Law (University of Sarajevo)
Institute for Research of Crimes Against Humanity and International Law from Sarajevo is a public scientific institution engaged in analysis of crimes against peace, crime of genocide, and other grave breaches of international law from the historical, legal, sociological, criminology, economic, demographic, psychological, political, cultural, medical, environmental, and other aspects of relevance for the complete research of crimes.

The Institute was established on 4 September 1992 based on Law Decree of the Presidency of the Republic of Bosnia and Herzegovina (Official Gazette of the Republic of Bosnia and Herzegovina, No. 16/92), ratified at the Parliament of the Republic of Bosnia and Herzegovina on 1 June 1994 (Official Gazette of the Republic of Bosnia and Herzegovina, No. 13/94). The Seat of the Institute is in Sarajevo. The Institute is a member of the Sarajevo University.
Institute for Social Policy and Understanding (IPSU)
ISPU is an independent, nonpartisan think tank and research organization committed to conducting objective, empirical research and offering expert policy analysis on some of the most pressing issues facing the United States. These issues include U.S. foreign policy, national security, the economy, and public health. In addition, ISPU has assembled leading experts across multiple disciplines and built a solid reputation as a trusted source for information about American Muslims and Muslim communities around the world.
Institute of Arab and Islamic Studies (University of Exeter)
The CSI unites researchers in areas related to Islam, its religion and culture, creating a forum for doctoral and post-doctoral research exchange. It aims to draw together researchers in Islamic Studies both within IAIS and across the University of Exeter.
Instituts français de recherches à l’étranger (IFRE)
Déployé au fil des décennies, le réseau des Instituts de recherches français à l’étranger (IFRE) est constitué de 27 établissements à autonomie financière (EAF), implantés dans 37 villes à travers le monde si l’on prend en compte les antennes de certains d’entre eux.

La géographie de ce réseau montre une forte présence en Méditerranée et au Proche et Moyen-Orient. En y incluant l’Asie mineure et centrale, dix pays comptent un IFRE ou l’une de ses implantations (Maroc, Tunisie, Égypte, Liban, Syrie, Jordanie, Turquie, Iran, Ouzbékistan, Yémen).
International Relations and Islamic Studies Research Cohort (Co-IRIS)
Co-IRIS is an organization interested in the advancement of comparative research between International Relations and Islamic Studies. It aims to explore Islamic contributions to the field of IR.
IR as a field is not a unilateral project rather it is an intellectual platform. The aim of Co-IRIS is to explore Islamic contributions to the field. The inclusion of Muslim contributions is not meant to create an isolationist, judicious divide between what is Islamic and what is not. Co-IRIS is created to act on the inclusion of that knowledge as a building bloc in the IR field.

Co-IRIS is premised on the idea that knowledge is fluid: peoples adopt and utilize thoughts and ideas regardless of faith, gender, nation, etc. The mainstream idea that all knowledge presented by the West is from an “Orientalist” perspective or that there is a “clash of civilizations” are both notions that are antithetical to our mission.
1 2 3