Les cahiers de l'Islam


Lundi 29 Juillet 2013

Projet éditorial



La « Revue académique Les cahiers de l’Islam » est une revue francophone de recherche en sciences humaines.
Elle accueille des travaux menés dans divers domaines reliés au « fait » Musulman.
 
Raison du projet éditorial

Partant du constat que de nombreux travaux universitaires autour du fait musulman sont menés alors que dans le même temps le nombre de revues scientifiques de langue française traitant du sujet reste singulièrement limité, l’association loi de 1901 « Les cahiers de l’Islam » publiant la revue numérique du même nom et l’Institute for Epistemological Studies - Europe (IESE) ont choisi, courant 2013, de mettre en commun leur effort afin de créer une revue académique. Depuis fin 2014, la production de la revue académique incombe entièrement à l'association 
« Les cahiers de l’Islam  ».
 

Projet éditorial

La « Revue académique Les cahiers de l’Islam » a donc pour objectif de publier des travaux universitaires autour du fait musulman.
 
Bien que publiée en français, elle reçoit et traduit des articles écrits dans différentes langues (anglais, arabe, allemand, turc, etc.) et qui à ce titre peuvent représenter des traditions universitaires plurielles.
 
Dans une approche comparatiste, elle entend notamment mettre à contribution la multidisciplinarité et l’interdisciplinarité pour mieux éclairer les phénomènes étudiés.
 
Enfin, la « Revue académique Les cahiers de l’Islam » ambitionne de devenir la revue de référence pour les chercheurs intéressés au fait musulman,  quel que soit le champ universitaire dans lequel ils s’inscrivent, et les choix épistémologiques ou méthodologiques qu’ils adoptent.
 
Pour atteindre ces objectifs, nous avons choisi une formule combinant dossiers thématiques, articles empiriques ou théoriques. Ainsi, chaque numéro comportera un dossier thématique. L’objectif de ce dossier sera de faire le point sur une question importante en lien avec le fait Musulman. Chaque numéro pourra contenir par ailleurs des articles originaux ou des synthèses ainsi qu’une ou plusieurs recensions d’ouvrages récemment parus.
 
Les compétences des membres composant les différents comités couvrent les champs disciplinaires les plus variés et constituent le reflet de la pluralité culturelle et disciplinaire portée par les objectifs de la revue.
 
L'orientation scientifique d'une revue ne dépend pas uniquement de la volonté de son comité de rédaction. Elle dépend surtout de l'implication de la communauté scientifique qui s'y reconnaît et y publie. C’est pourquoi, la « Revue académique Les cahiers de l’Islam » se doit de tirer les thématiques à développer des différents sujets afférents à l'islam dans son interaction avec le monde actuel, traversant la société française ou Européenne et le plus souvent abordés dans les publications
ou encore dans le cadre de colloques organisés ou co-organisés par la revue Web « Les Cahiers de l’Islam  ».

Nous souhaitons donc encourager toute implication personnelle ou collective qui permettra de développer cette revue et de la faire connaître. 
Que soient remerciés ici toutes les personnes qui ont accepté de contribuer activement à ce projet en mettant leur expérience et leur temps au service de cette revue.

Notre souhait le plus cher est que la « revue académique Les cahiers de l’Islam »  prouve sa viabilité à long terme, tout en gardant un haut standard scientifique et en répondant aux préoccupations d’un public toujours plus large, contribuant ainsi à l’établissement d’un dialogue constructif, ouvert et sans exclusive.
 
Fait à Paris le 14 Juillet 2013
Révisé en date du 01 Novembre 2015
Le Directeur de publication
Le secrétariat de rédaction

 
Composition du comité de rédaction

Le comité de rédaction de la revue est composé :
  • d’un Directeur de Publication : Beddy Ebnou, directeur de l’Institute for Epistemological Studies Europe (IESE)
     
  • d’un secrétariat de rédaction composé des membres du conseil d’administration de l’association loi de 1901 « Les Cahiers de l’Islam », à savoir de MM. Amine Djebbar, Pascal Lemmel, Youssouf T. Sangaré.
     
  • d’un secrétariat administratif composé de Me Naima Daoudi.
     
  • Ali Zahra. Docteure à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS de Paris), Post doctorante à l'Université de Chester (UK).
     
  • Azab Mahmoud (1947-2014) fut Professeur de langues sémitiques à l'université d'Al Azhar (Égypte), Professeur associé d'arabe classique à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) et membre du comité de la rédaction de la présente revue. Il est décédé le 29 juin 2014 au Caire. 
     
  • Butterworth Charles. Professeur émérite de l’université de Maryland en philosophique politique.
     
  • Chapellière Isabelle. Professeure agrégée, docteure en sciences économiques, chercheuse associée CHERPA Sciences Po Aix.
     
  • Geoffroy Eric. Islamologue arabisant à l’Université de Strasbourg, enseignant à l’Université Ouverte de Catalogne (Barcelone) et à l’Université Catholique de Louvain (Belgique).
     
  • Leites Adrien. Maître de conférences à la Sorbonne en Langue arabe, civilisation et pensée islamiques.
     
  • Liogier Raphael. Professeur des universités et directeur de l'Observatoire du religieux.
     
  • Lory Pierre. Directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études (EPHE), Section des Sciences religieuses, chaire de Mystique musulmane.
     
  • Merzoug Omar.  Professeur de Civilisation Islamique à l'Institut al-Ghazali et journaliste.
     
  • Van ess Josef. Professeur émérite de l’Université de Tubingue, orientaliste.
 
 
Composition du comité de lecture


Le comité de lecture de la revue est composé :
  • Azaeiz Mehdi. Docteur en islamologie, Assistant Professor of Islamic Studies, KU Leuven.
     
  • Baylocq Cédric. Professeur assistant d'anthropologie au département des Sciences Politiques, Juridiques et Sociales de l'Université Mundiapolis, Casablanca, et chercheur associé au Centre Jacques Berque (CNRS USR 3136). 
     
  • Dakhli Leyla. Agrégée et docteure en histoire, chercheure au CNRS (Institut de recherche et d'études sur le monde arabe et musulman, IREMAM).
     
  • D. Marcotte Roxanne. Docteure (U McGill) en études islamiques, professeure agrégée au département de sciences des religions de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).
     
  • Dot-Pouillard Nicolas. Docteur en sciences politiques diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Chercheur à l’Institut français du Proche-Orient (IFPO) à Beyrouth.
     
  • El Asri Farid. Docteur en anthropologie (UCL), enseignant-chercheur à Sciences Po Rabat (UIR), chercheur-associé au Centre Jacques Berque pour les Etudes en Sciences Humaines et Sociales au Maroc (USR - CNRS 3136) et membre du comité de direction du Centre Interdisciplinaire d'Etudes de l'Islam dans le Monde contemporain (CISMOC, UCL).
     
  • KHELEF Fatma. Docteur en langue et littérature arabes, enseignante à l’Université Toulouse II.
     
  • Hilali Asma. Docteure de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), chercheure à l’Institute of Ismaili Studies.
     
  • Mohyddin Yahia. Docteur de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), professeur à la Dâr al-Hadîth al-Hasaniyya de Rabat, enseignant à l'Université ouverte de Catalogne (UOC) et chercheur associé au CNRS (Laboratoire d'étude des monothéismes, UER 8584).
     
  • Privot Michaël. Docteur en langues et lettres de l’Université de Liège, licence en histoire et philologie orientales (islamologie), spécialisation en histoire comparée des religions ainsi qu’en langue arabe (Damas).
     
  • Saint-prot Charles. Docteur en science politique, habilité à diriger des recherches, responsable du cercle d’études islamiques et arabes du centre Maurice Hauriou de la Faculté de droit Paris Descartes et directeur de l'Observatoire d’études géopolitiques (OEG).
     
  • Sambe BakaryEnseignant-chercheur au Centre d'Etude des Religions (CER), Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal).
     
  • Sebti Meryem. Chargée de recherche au CNRS.
     
  • Yassine Rachid ID. Docteur de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), enseignant-chercheur au Centre d'étude des religions à l’université Gaston Berger (UGB) et enseignant au département de sociologie de l'université Perpignan Via Domitia (UPVD). Chercheur associé au Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS) et à l'Institut catalan de recherches en sciences sociales (ICRESS). Coordonnateur de l'Observatoire des mondes de la Méditerranée et du Moyen-Orient.