Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam

Les cahiers de l'Islam



Rechercher :
Fanâ’ (فَناء) :
Littéralement « anéantissement », « évanouissement ». Il s’agit d’un terme souvent employé dans le cadre de la mystique musulmane. Il désigne alors l'élévation de l'esprit dans la contemplation des choses divines, qui détache une personne des objets sensibles jusqu’à ce que s’anéantissent ses attributs humains.

Pour sa part, Ibn Taymiyya distingue ainsi trois types de fanâ’, d’ « extinction » :

- La première extinction « consiste à ne vouloir, à n’aimer et à n’agréer que ce que Dieu veut, agréé et aime- à savoir ce qu’il a ordonné en le rendant obligatoire ou préférable »

- La seconde : « i[C’est l’extinction de la contemplation (Shuhûd) de ce qui est autre [que Dieu] ]i». Elle survient lorsque ceux qui la pratiquent sont obnubilés, « à tel point que absorbés en cette chose, ils n’ont plus conscience de rien d’autre ». Pour lui, ce type de fana’ présente une « déficience » du fait qu’il y a perte de la raison ou du discernement.

- Dans le troisième d’extinction, les attributs humains de celui qui atteint cet état, seraient anéantis au profit des attributs divins. C’est la doctrine de l’infusion (hulûl) ou de l’union (ittihâd). Ceci relève pour lui (ainsi que pour l’orthodoxie musulmane) de « l’égarement » et de l’hérésie.

Voir aussi : Abū Yazīd al-Biṣṭāmī, Ibn Taymiyya, Râbi‘a al-‘Adawiyya, Shaṭḥ (شطح), Ḥallādj (Al)