Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam

Les cahiers de l'Islam



Rechercher :
Ibn Taymiyya :
Ibn Taymiyya (né en 1263 à Harran, mort en 1328 à Damas), est un théologien et un jurisconsulte (faqîh) arabe musulman sunnite du XIIIe siècle. L'un des plus grands, sinon le plus grand, des jurisconsultes de l'école ḥanbalite. À l'arrivée des Mongols, il se réfugie à Damas, où il enseigne à la mosquée des Umayyades l'exégèse coranique. Il dénonce tout ce qu'il juge innovation (bid‘a) en islām ; en particulier, il attaque les partisans du ṣūfïsme d'Ibn ‘Arabī. Mais il est lui-même accusé d'anthropomorphisme.Son radicalisme le fait incarcérer à plusieurs reprises par les autorités mameloukes de son époque et il trouvera la mort en prison.
Polémiste intransigeant, Ibn Taymiyya a une solide connaissance des doctrines qu'il attaque, aussi bien en matière de droit et de philosophie que de théologie et de mystique. Il ne condamne que ce qu'il juge être des déviations. Pour le reste, il souhaite, une doctrine de synthèse ou de conciliation, de « juste mesure » (wasaṭ). S'appuyant uniquement sur le Coran et sur le ḥadīth, il fait confiance aux « anciens » (salaf). Il a voulu discipliner l'effort personnel (idjtihād), en insistant sur l'importance des textes, en réduisant le rôle du consensus (idjmā') et en critiquant tous les autres principes fondés sur des jugements de valeur trop humains.

Son disciple Adh-Dhahabiy a estimé ses écrits à plus de 500 volumes.
Plusieurs de ses écrits ont été rassemblés, au début du XXe siècle, dans le recueil Majmû'u Fatâwâ Shaykh il-Islâm Ibn Taymiyyah (35 tomes). Auxquels il faut ajouter plusieurs autres ouvrages dont :
- Dar`u ta'ârudh il-'aqli wan-naql (Réfutation de l'opposition entre raison et révélation), en 5 tomes.
- Minhâj us-sunnat in-nabawiyyah. Réfutation du chiite Ibn Al-Mutahhir, en plusieurs tomes.
- As-Sârim ul-Maslûl 'alâ shâtim ir-rasûl (A propos de la punition de celui qui insulte le Prophète de l'islam)
- Iqtidhâ`u is-sirât il-Mustaqîmi mukhâlafata ash'âb il-djahîm
- At-Tawassulu wal-wacîlah, où il distingue l'intercession licite de l'intercession interdite (notamment en ce qui concerne le culte des saints).
- Sharh'u h'adîth in-nuzûl : explication du hadith selon lequel "Allah descend au premier ciel, au dernier tiers de la nuit...".
- Al-Jawâb us-Sahîh li-man baddala dîn al-Masîh (La réponse correcte à ceux qui ont altéré la religion du Messie) : réfutation des chrétiens.
Ainsi que plusieurs livres où il expose le dogme sunnite, dont : Al-'Aqîdat ul-Wâsitiyyah (réponse à une question d'un juge de la ville de Wâsit), Al-'Aqîdat ut-Tadmuriyyah, Al-'Aqîdat ul-'Hamawiyyah.




Voir aussi : 'Ata Allah Al-Iskandarî (ibn), Fanâ’ (فَناء), Ibn Arabî, Ibn Hanbal, ‘Abd al-Wahhāb