Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam

Les cahiers de l'Islam



Rechercher :
Riḍā Rashīd :
Muhammad Rachīd ibn 'Alī Ridā ibn Muhammad Chams ad-Dīn ibn Muhammad Bahā' ad-Dīn ibn Munlā 'alī Khalīfa. Né le 23 septembre 1865 à al-Qalamūn, village côtier proche de Tripoli (Liban) , mort au Caire en 1935.
Théologien, journaliste et propagateur de la réforme (islāh) de l'islam. En 1897, il rejoint le shaykh ‘Abdūh au Caire, se fait son disciple et publie, pour diffuser ses idées, Le Phare (al-Manār), revue bimensuelle ou mensuelle selon les circonstances. Revue réformiste, face à la fois aux occidentalistes laïcistes, aux conservateurs immobilistes et aux impérialismes européens, le Manār, qui jouit d'une audience considérable dans le monde musulman tout entier, propose de ranimer un islam purifié, ramené à ses origines ; son programme est à la fois religieux, politique et culturel. Il s'attache à relier l'identité arabe à l'identité musulmane, et à rapprocher les points de vue des nationalistes arabes et des réformistes musulmans. Il associe dès 1916, le panarabisme au réformisme islamique. Il souhaitait voir émerger une nation arabe islamique, avec un retour au califat après son abolition par Mustapha Kemal.
Voir aussi : Abduh (Muḥammad), Afghâni (al), Ijtihâd (اجتهاد), Khilâfa (خِلافة)