Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Pascal Lemmel
Co-fondateur de la revue web Les Cahiers de l'Islam et des éditions du même nom ainsi que de la... En savoir plus sur cet auteur
Dimanche 11 Mars 2018

Talismans, le soleil des connaissances (Réédition)



Au sein du monde musulman, la pensée magique est assez méprisée, considérée comme une activité suspecte. L'ouvrage présenté ici, montre "que cette pensée magique n’est pas uniquement un ensemble de superstitions incohérentes, mais qu'elle s’insère en réalité dans un système de pensée qui révèle une profonde cohérence interne, basé sur les textes scripturaires de l'Islam et qui a finalement un réel impact sur l’ensemble de société arabo-musulmane" (P.Lory).

 


Auteurs :‎ Al-Bûnî et autres,‎ Pierre Lory (Traduction),‎ Jean-Charles Coulon (Traduction) et Saïd Benjelloun (Calligraphie).
Editeur: OrientsÉditions
Date de parution janvier 2018
Nb de pages : 100 (+ Un petit livre de talismans, livre à porter).
EAN 979-1093315065
ISBN 1093315067

Sur les auteurs

Pierre Lory, directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études depuis 1991, est le grand spécialiste de la mystique et de l’ésotérisme en islam. Proche d’Henry Corbin, Il a vécu dans tout le Proche Orient et a publié une dizaine d’ouvrages, traduits en arabe, turc, persan et espagnol.

Jean-Charles Coulon, chargé de recherches à la section arabe de l’IRHT-CNRS, directeur adjoint de la revue Arabica, il est l'auteur d’un ouvrage sur La Magie en terre d’Islam au Moyen Age.

Saïd Benjelloun, professeur d’arabe à Toulouse II, auteur est aussi calligraphe.

Sur le manuscrit d'origine

Pour commencer, il convient de préciser que les spécialistes considèrent le Shams al-ma'ârif (Le soleil des connaissances) comme le plus grand manuel de "magie islamique". Abordant à peu près tous les sujets de la magie en islam, en fonction des manuscrits retrouvés, il comporte entre 400 et 600 pages. Ouvrage au texte complexe, peu de personne devait y avoir accès au Moyen-âge. Cependant, depuis le 19eme siècle, il a été de nombreuses fois édité dans le monde Arabe. En quarante chapitres et près de trois cent carrés magiques, l’auteur y croise toutes les correspondances possibles de la terre et du cosmos pour en faire une science de l’universel.

Du reste, il s’agit en réalité d’une compilation tardive de textes, qui est en partie seulement basés sur les enseignements d’al Bûnî, auteur soufi du XIIIe né à Bône en Algérie (anciennement Hippone et aujourd’hui Annaba). C'est ainsi que l'on y retrouve aussi des passages de traités de mystiques comme par exemple d’Abû l-Qâsim al-Qushayrî (m.1072). Les passages repris de ce dernier traitent de la façon correcte de faire les invocations. Il y a donc un mélange entre enseignements de spiritualité « classiques » et éléments relevant de la magie.

Sur l'ouvrage

A partir d'extraits du texte originel, en une centaine de pages, l’ouvrage Talismans donne à voir au lecteur un panorama des fondements de la magie en Islam puis des exemples de talismans.

Après une préface (p.6) et une présentation de l'ouvrage originel (p.9) rédigées par les deux co-auteurs Pierre Lory et Jean-Charles Coulon, l'ouvrage commence par présenter la vision d’une sorte de grammaire de l’Univers et comment ce dernier fonctionne sur la base de correspondances entre les lettres de l’alphabet (la Parole) et différents éléments (nature, chiffre, signe astrologiques, partie du corps) ou de hiérarchies cosmologiques (pp.12-23). C’est ainsi que les signes du Zodiaque, les planètes ou les maisons lunaires sont « marqués » par des lettres arabes distribuées sur chaque zone de l’espace dont elles désignent les qualités spécifiques. En effet, ces lettres ne représentent pas seulement des signes, des repères pour l’action céleste désignée, mais elles sont les matrices de ces actions en quelque sorte ; elles sont ontologiquement supérieures aux astres. De son côté, la tradition soufie y voit souvent des hiérarchies supérieures d’anges. L’une d’entre elles est présenté dans l’ouvrage (p.20). C’est à partir de cette base de connaissance que celui qui pratique la magie va ainsi pouvoir articuler son langage ou ses actions afin d’influer sur le monde.

Dans une seconde partie intitulée Les révélations et artefacts légendaires (pp.24-42), les auteurs présentent des récits où des prophètes (Cf.p.40-42, Le bâton de Moïse et Le manteau de Joseph) et des saints se voient révéler, le plus souvent aux travers des rêves où apparaissent le Prophète de l'Islam et son cousin et gendre 'Alî ibn Abî Tâlib (m.661), des secrets de la création et en particulier le nom suprême de Dieu. Originellement, il s'agit de textes de la tradition soufie, basés sur les textes scripturaires.

Dans une troisième est dernière partie (pp.43-100), une trentaine de « talismans » à visées prophylactique (Cf. Amulette de protection, p.64) ou destinés à répondre aux désirs du croyant (Cf. Les portes de la richesse en p.48 ou Pour obtenir l'amour, p.50) sont présentés. La plupart sont basés sur des carrés magiques, c'est à dire, en mathématiques, des carrés de nombres dont la somme de chaque colonne, ligne et diagonale est identique. Toutefois, " la littérature magique s'est également approprié cet art en proposant des carrés où les nombres sont remplacés par des lettres ou des noms divins " (p.43). D'autres encore présentent des compositions différentes à base de " figures géométriques (cercles, carrés, triangles) contenant lettres, chiffres et carrés magiques, généralement centrés sur un thème commun " (p.80).

Conclusion

Ce livre a plusieurs mérites.
Tout d'abord, il présente pour la première fois une version française d'un manuscrit majeur de la pensée "magique islamique" et donc de la civilisation musulmane.
Deuxièmement, il fait la démonstration par la pratique, que la magie en question, souvent considérée comme une activité suspecte et assez méprisée, peut-être parfois qualifiée d'islamique selon sa visée et dans la mesure où ses fondements sont scripturaires (à ce sujet voir notre entretien avec Pierre Lory).
Pour finir, cet ouvrage est un bel objet. Les figures cosmologiques associées aux notions de base et les carrés magiques de chaque talisman sont illustrés à l'aide de sompteuses calligraphies. De plus, idée originale, l'ouvrage est accompagné d'un petit livre de talismans, livre à porter et lui aussi calligraphié.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Mars 2018 - 22:10 La magie en Islam : Entretien avec Pierre Lory