Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Mercredi 20 Septembre 2017

Sigrid Hunke, Le Soleil d'Allah brille sur l'Occident : Notre héritage arabe








Sigrid Hunke, Le Soleil d'Allah brille sur l'Occident : Notre héritage arabe, Albin Michel, 1997.

Présentation éditeur : Alors que l'Europe se débattait dans un Moyen Age de conflits et de blocages, le monde arabe était le théâtre d'une admirable civilisation fondée sur les échanges économiques, intellectuels et spirituels. Dans toutes les disciplines - mathématiques, astronomie, médecine, architecture, musique et poésie -, les Arabes multiplièrent les plus prodigieuses réalisations. Venant d'Italie, de Sicile, d'Espagne et autres territoires soumis à la domination ou à l'influence arabe, passant par l'entremise de grands princes, comme Frédéric II de Hohenstaufen ou par le canal de nombreux voyageurs (négociants, pèlerins, croisés, étudiants), les réalisations de cette prestigieuse civilisation ont peu à peu gagné l'Europe où elles jouèrent un rôle déterminant dans l'éclosion de la civilisation occidentale. Sigrid Hunke brosse un tableau saisissant de cette rencontre entre l'Orient et l'Occident. L'influence décisive de la civilisation arabe sur celle de l'Europe - influence trop souvent passée sous silence, sinon ouvertement contestée - est enfin mise en pleine lumière

Cet ouvrage permet une excellente introduction à l'étude de cette sublime civilisation, qui a permis à l'Occident de connaitre la Renaissance, sans laquelle, la civilisation occidentale moderne, n'aurait jamais connu les progrès qu'elle a réalisée.
 
Certains commentaires hostiles émanant des milieux fascistes et islamophobes, ne critiquent que la personnalité de l'auteure (proche du nazisme, ce qui est condamnable en effet), mais qui ne réfutent en rien la teneur historique et relativement objective de l'ouvrage. Seul compte ici la Vérité, et non pas les défauts de l'auteur(e), car même des auteurs aujourd'hui, considérés comme "politiquement correct" par les élites actuelles, font l'apologie du colonialisme, de la décadence, des massacres de masse à l'étranger sans qu'ils en soient inquiétés.
Lorsqu'on lit un ouvrage, il faut s'abstenir d'émettre des critiques de type "ad hominem" (attaques personnelles), pour se concentrer que sur les propos de l'auteur par des arguments logiques, rationnels, et fondés, en relation avec le contenu, ce que ne font pas certains commentateurs hostiles de ce livre.
 
Même si l'auteur adopte des positions politiques ou philosophiques qui ne nous plaisent pas, il faut en faire abstraction, et juger avec objectivité ses arguments, sinon le reste ne vaut pas grand chose.
En gardant un esprit-critique, cet ouvrage nous apporte de bons éléments qui permettent par la suite d'aborder plus en profondeur cette vaste et prestigieuse civilisation. Le livre est ainsi appuyé par de nombreux documents historiques et des références précises.
 
Néanmoins, pour les côtés négatifs, sa christianophobie affichée paraît infondée (bien que l'on peut critiquer à juste titre les dérives de l'Eglise) et le fait qu'elle exagère sur la supériorité du peuple arabe (alors même que les sources islamiques critiquaient le peuple arabe éloigné des hautes valeurs spirituelles) qui ne doit son succès temporel que grâce à la spiritualité islamique (et non pas à leur arabité) par rapport aux peuples occidentaux, sont des points où un désaccord apparaît. Pour le reste, elle montre bien, qu'historiquement, la civilisation islamique (rassemblant des arabes, perses, turcs, berbères, italiens, andalous, français, indonésiens, africains, etc.) apporta de nombreuses contributions aussi bénéfiques qu'importantes pour le monde entier en son temps.




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Octobre 2017 - 23:33 Le retour du califat