Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Vendredi 19 Octobre 2018

Ouïgours : "C’est peut-être un génocide d’un genre nouveau qui se déroule sous nos yeux"

La Chine enferme des millions de Ouïgours et condamne à mort leurs élites. Ce qu'elle vise désormais, c'est la sinisation, c’est à dire l’éradication totale de leur culture.



Marie-Françoise Courel est présidente honoraire de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), Directrice d'Etudes émérite et membre de l'Académie des Sciences d'Outre Mer. Elle a été directrice Scientifique des Sciences humaines et sociales au CNRS (2006-2008). Elle dénonce l'arrestation arbitraire et la condamnation à mort de Tiyip Tashpolat (à gauche sur la photo), chercheur et président de l’université du Xinjiang, docteur honoris causa de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), accusé de nourrir des pensées "politiquement incorrectes". Voici sa tribune.

Tashpolat Teyip, docteur honoris causa de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et président de l’Université du Xinjiang, a été condamné à mort en Chine. (EPHE)
Tashpolat Teyip, docteur honoris causa de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et président de l’Université du Xinjiang, a été condamné à mort en Chine. (EPHE)
Tiyip Tashpolat a "disparu" en mai 2017. Formateur passionné, chercheur de renom, il était le président de l’université du Xinjiang. Des années durant, j’ai travaillé avec lui. Nous avons bâti un réseau mondial pluridisciplinaire consacré à l’étude des régions arides – régions ressources pour la planète. Trois volumes attestant de ces travaux ont été publiés par des éditeurs scientifiques prestigieux (Springer et Hermann). Nous avons organisé ensemble quatre rencontres internationales. Le 14 novembre 2008, à la Sorbonne, en hommage à ses qualités scientifiques exceptionnelles, Tashpolat Tiyip a été élevé au rang de docteur honoris causa par ses pairs de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE).

La suite sur le site de L'Obs





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Novembre 2018 - 20:58 Pour un monde sans mur