Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Mardi 30 Avril 2019

Une histoire des enfers : Brasier, démons et supplices : dans l'enfer médiéval



Parmi les idées reçues sur l'enfer, la plus répandue est sans doute que la première crainte de l'homme du Moyen Age était d'être condamné à brûler dans ses flammes. Nourri des terrifiantes représentations dont raffole son iconographie, le Moyen Age craignait-il pour autant l'enfer à ce point ?

Au XIVe siècle, Dante dresse une géographie de l'enfer en neuf cercles. Si représenter le paysage infernal et dresser l'inventaire des châtiments est une préoccupation largement partagée à son époque, le poète italien est pourtant l'un des premiers à en dévoiler tous les mystères. Mais avant lui, à quoi ressemblait le royaume souterrain de Lucifer ? Que pouvaient en connaître les hommes du Moyen Age ? Les souffrances inouïes des damnés étaient-elles représentables ?
Emmanuel Laurentin s'entretient avec Jean-Claude Schmitt, directeur d'études émérite à l'EHESS et ensemble ils passent en revue les conceptions et les représentations de l'enfer qui traversent le Moyen Age.

D’où vient le mot enfer ?

Jean-Claude Schmitt : Du latin Infernus mais qui est un adjectif. Pour Cicéron, pour Virgile, pour les auteurs latins classiques, il ne désigne pas un lieu.

Jerome Bosch (1450-1516), Triptyque Le Jugement dernier (détail), circa 1504, Musée de l'Académie des Beaux-Arts de Vienne• Crédits : Leemage / Corbis Historical - Getty/Franceculture.fr
Jerome Bosch (1450-1516), Triptyque Le Jugement dernier (détail), circa 1504, Musée de l'Académie des Beaux-Arts de Vienne• Crédits : Leemage / Corbis Historical - Getty/Franceculture.fr




Nouveau commentaire :