Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Vendredi 6 Décembre 2019

Sur le Coran. Nouvelles approches linguistiques par Pierre Larcher (Septembre 2020)



Sur le Coran. Nouvelles approches linguistiques par Pierre Larcher (Septembre 2020)
Vient de paraître
240 pages
Format: 16 x 24 cm
24,00 EUR
ISBN/EAN 978-2-35935-313-6

 
Pierre LarcherSur le Coran. Nouvelles approches linguistiques (Lambert Lucas 2020).
Ouvrage publié avec le concours de l'Iremam - Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman, UMR 7310 – CNRS - Université d’Aix-Marseille
 
Pierre Larcher est Professeur émérite à l’Université d’Aix-Marseille, enseignant-chercheur à l’IREMAM depuis 1993. Sa spécialité est la linguistique arabe (y compris linguistique du texte). Diplômé de l’Ecole Nationale des Langues Orientales Vivantes en arabe littéral (1970), il poursuit l’étude de l’arabe classique à la Sorbonne nouvelle, en licence, maîtrise, puis doctorat (1980). Entre 1971 et 1982, il séjourne dans le monde arabe (Syrie, Libye, Maroc). En 1983, il revient en France, où il est successivement assistant d’arabe à l’Université de Lille III (1983-1984), maître-assistant, puis maître de conférences d’arabe aux Universités de Rennes II (1985-1991) et d’Avignon (1991-1993).

Ce volume rassemble douze articles ventilés en cinq sections (voir Table des matières jointes).


Texte. Que peut dire un linguiste sur les rapports de l’oral et de l’écrit et la façon dont ils doivent être ordonnés dans le Coran ?

Langue. L’arabe coranique apparaît au linguiste comme chronologiquement préclassique et typologiquement non classique, mais "classicisé" par le biais des « lectures » grammaticales.

Lexique. Cette section retrace, à travers leurs occurrences coraniques, le parcours du sens de trois mots clefs : lisān « langue », salām « paix » et ǧihād « guerre ».

Discours. Le Coran met en scène une multitude de protagonistes, ce qui conduit un linguiste « énonciativiste » à une analyse polyphonique et, de là, à l’étude de la logique et de l’argumentation coraniques.

Koranphilologie médiévale. Appendice aux quatre autres, cette section rappelle l’apport de la tradition linguistique arabe, spécialement de la « philologie coranique » et de sa pièce maîtresse, les Ma‘ānī al-Qur’ān d’al-Farrā’ (m. 207/822)..
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 12 Janvier 2020 - 21:50 Traduire le Coran (2eme partie)

Dimanche 22 Décembre 2019 - 18:00 Traduire le Coran (1ere partie)




LinkedIn
Facebook
Twitter
Academia.edu
ResearchGate


Notre newsletter



Nos éditions




Vient de paraître
9782226443502-j
Mada
Iyas
Cineastes
Formes
Chabbi_Adam
CoranHistoriens
Contro
Maroc