Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Dimanche 4 Décembre 2022

Inauguration officielle de l'Institut français d'islamologie

La soirée d'inauguration de l’Institut français d’islamologie (IFI) s’est tenue mardi 22 novembre, en Sorbonne, en présence de la ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, madame Sylvie Retailleau. Fondé en février 2022 sous la forme d’un groupement d'intérêt public (GIP), l’IFI associe le MESR et 8 établissements d’enseignement supérieur, dont l’Inalco. L'occasion pour l'IFI de rendre compte des avancées dans ses missions neuf mois après sa création.



Les 8 partenaires institutionnels

Les établissements membres de ce groupement à sa création en février 2022 sont l’Université de Strasbourg (Unistra) ; Aix-Marseille Université (AMU) ; l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco, Paris) ; l’École Pratique des Hautes Études (EPHE, Paris) et l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris). Trois autres établissements ont depuis rejoint ce groupement : l’université Lumière-Lyon 2, l’université Jean Moulin-Lyon 3 et l’École normale supérieure de Lyon. Le GIP IFI est installé au Campus Condorcet, à Aubervilliers.  

Les missions de l'IFI

L'IFI vise, dans un contexte de développement international de la discipline, à promouvoir et renforcer la recherche, l'enseignement et la formation scientifique non confessionnelle de haut niveau en islamologie en France.

L’Institut  a notamment vocation à "contribuer à consolider les savoirs fondamentaux de l’islamologie à travers l’enseignement, la recherche et le doctorat" et à "proposer des parcours, y compris à distance, destinés à la formation disciplinaire strictement non confessionnelle, à destination des étudiants, hauts fonctionnaires de l’État et aux cadres religieux du culte musulman". (Claudio Galderisi, président de l’assemblée générale de l'IFI, le 22/11/2022 - cité par AEF). Lire la suite.

 Le Temps du débat (France Culture)

Annoncé en octobre 2020 par Emmanuel Macron, l'Institut français d'Islamologie a été inauguré ce mardi 22 novembre. Si réinvestir la religion musulmane par une démarche scientifique apparaît comme une initiative indispensable, celle-ci pourrait-elle faire évoluer l'approche de l’Islam en France ?

 
Avec 
  • Augustin Jomier Historien du Maghreb contemporain, directeur-adjoint scientifique de l’Institut français d’islamologie
  • Sylvie Toscer-Angot Professeure de civilisation, spécialiste des recompositions religieuses et de la régulation du pluralisme religieux en Allemagne
  • Youssouf T. Sangaré Islamologue, docteur en Études arabes

L’institut français d’Islamologie qui fédère huit instituts d’enseignement supérieur et de recherche a été inauguré hier à Paris. Annoncé il y a deux ans, en octobre 2020, par le président de la République dans son fameux discours des Mureaux, il a pour mission de renouer avec une islamologie française de haut niveau et de permettre une meilleure compréhension de l’islam. Car la France a longtemps été, lors de la colonisation, une nation où l’étude scientifique de cette religion était à la pointe de la recherche. Mais depuis les années 2000 et les attentats, beaucoup de recherches se sont orientées sur le seul islam politique.

Favoriser des recherches plus larges sur la culture, les civilisations et leur diversité permettrait aussi, selon de souhait du gouvernement, de favoriser un « islam des Lumières » et pourquoi pas l'émergence d’un Islam de France. Mais est-ce bien là le rôle d’un groupement de recherche universitaire ?


institut_francais_d__islamologie _comment_etudier_scientifiqu.mp3 France Culture - Institut français d’Islamologie  (35.78 Mo)


Inauguration officielle de l'Institut français d'islamologie




Nouveau commentaire :




LinkedIn
Facebook
Twitter
Academia.edu
ResearchGate


Notre newsletter



Nos éditions




Vient de paraître
Omero
Alc
rivet
islam et science
Mino
Sulami
Soler
Maghreb
Omero1