Les cahiers de l'Islam


Amine Djebbar
Co-fondateur du site internet "Les cahiers de l'Islam", co-fondateur des "éditions Les cahiers de... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 9 Novembre 2012

Revue de presse : Le CCIF, David le film, "Islam et Écologie"



"Nous (aussi) sommes la nation" par le Collectif Contre l'Islamophobie en France (CCIF)

Le Collectif contre l'Islamophobie en France (CCIF)  est en activité depuis maintenant presque 10 ans sur le territoire national. Son existence a permis indéniablement de réduire les actes à caractère islamophobe à travers des actions judiciaires mais également par le biais de médiations ou d'actions de communication.

 

 

En 2011, cette association acquiert une légitimité internationale puisqu'elle est reconnue organisation non gouvernementale (ONG). Elle noue, entre autre, un partenariat avec l'OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) et elle est aussi devenue un membre consultatif de l'Organisation des Nations unies (ONU).

 

 

Toutefois, l'Islamophobie est un fléau toujours présent, tant sur le plan international comme nous l'avons vu récemment avec le film «anti-islam» mais également sur le plan national à travers des provocations assumées, souvent sous l'étiquette de la liberté d'expression, comme par exemple avec l'affaire des caricatures, celle "des pains au chocolat" ou encore l'occupation du chantier de la mosquée de Poitiers.

 

 

Toujours pour faire face à cette recrudescence d'une parole décomplexée, le CCIF a entrepris, depuis peu, une campagne de sensibilisation pour le moins originale en réalisant une série de vidéos clips promotionnels intitulés « Nous (aussi) sommes la nation », ces derniers promeuvent les mérites de la France pluriel à travers sa composante musulmane. Nous vous proposons de découvrir l'un d'entre eux.


"Dawûd / David" le film.

Revue de presse : Le CCIF, David le film, "Islam et Écologie"

 

Le combat contre l'islamophobie, le dialogue social et notamment le dialogue interreligieux peuvent aussi voir le jour à travers des œuvres cinématographiques. C'est précisément le cas avec le film «David». A travers un scénario facétieux et beaucoup d'émotion dans la mise en scène, ce long métrage raconte les aventures d'un jeune musulman de onze ans, Dawûd, qui vit dans le quartier de Brooklyn à New York.

 

 

Dawûd est le fils de l'imam de la mosquée locale de Brooklyn. Tiraillé entre l'éducation stricte de son père, les rapports parfois difficiles qu'il entretient avec les gens de sa communauté et son penchant pour la solitude, Dawûd va par le biais d'un concours de circonstance faire la rencontre d'un jeune camarade de confession juive. Une amitié va naître mais elle débutera sur un mensonge puisque Dawud se fera passer pour un juif, notamment en translittérant son prénom en hébreux à savoir "David".

 

 

Le film «David» a eu des critiques très élogieuses, il a été sélectionné dans de nombreux festivals et a également obtenu plusieurs récompenses : Meilleur long métrage narratif au Festival International du Film de San Luis Obispo (Mars 2012), Prix spécial du Jury au Festival du Film Napa Valley (Novembre 2011). Découvrez la bande annonce sur le site officiel du film :


http://david-themovie.com/home-trailer.php  

Photo © 2011 David The Movie  



"Islam et Écologie"

Revue de presse : Le CCIF, David le film, "Islam et Écologie"

 

L'Ecologie est un enjeu contemporain qui préoccupe nombre de nos concitoyens. Que dit le Coran sur la thématique environnementale et la protection de la nature (la création) ? Beaucoup de personnes l'ignorent sans doute, mais le livre sacré de l'Islam regorge d'innombrables références à ce qui est devenu aujourd'hui un mode de vie mais aussi un combat politique.

 

 

L'équipe des cahiers de l'Islam vous propose de découvrir l'ouvrage de Nadim Ghodbane * qui s'intitule «Islam et Écologie». Par le biais de références coraniques mais également de références puisées dans la tradition prophétique, ce livre se veut être un support d'étude et de réflexion à destination, en premier lieu mais pas uniquement, de la communauté musulmane et notamment des nouvelles générations qui sont souvent les plus réceptives à ce sujet sensible.

 

 

La communauté musulmane française, comme toutes les autres communautés, peut apporter sa contribution dans le débat écologique, notamment en se référant à son patrimoine religieux. C'est ce que met en exergue le livre de Nadim Ghodbane. Oeuvre engagée, contemporaine et pédagogique, «Islam et Écologie» est paru aux Editions Edilivre Tremplin Collection.

 

 


* Nadhim Ghodbane est un fervent militant écologiste, il est engagé depuis plusieurs années dans divers mouvements écologistes : des luttes antinucléaires en passant par la condition animale jusqu'à la décroissance. Il se définit comme un citoyen français actif qui revendique aussi pleinement son identité musulmane.
 





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 21:27 Elle a perdu son âme