Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Jeudi 7 Juillet 2016

Récits d'origine. Contributions à la connaissance du passé ouest-saharien





Editeur : KARTHALA
ISBN    9782811115678
Nombre de pages    816
Hauteur    240 mm
Largeur    160 mm
Date de publication    18/07/2016




Description complète

En s’inspirant de l’analyse structurale des mythes, Pierre Bonte propose une méthode de traitement des « récits d’origine » ouest-sahariens dont le statut est resté imprécis dans le champ de la littérature orale (légendes, mythes, épopées, saga ?). Ces récits d’origine ont trait aux fondations, celles des tribus dans cette société organisée sur un mode tribal, celles des qsûr anciens, mais se rapportent aussi aux grands mouvements religieux et à l’introduction des « confréries » dans l’Ouest saharien.
Pierre Bonte s’interroge sur le « régime d’historicité » de ces récits, dont certains participent à la légitimation de l’islamisation et, plus encore, de l’arabisation des populations locales d’origine berbère. Parfois écrits et transmis localement, parfois rassemblés par des chercheurs s’intéressant à la littérature orale – il en a lui-même recueilli un grand nombre au cours de ses missions –, ces textes, publiés en annexe de l’ouvrage, constituent un corpus inédit qu’il a souhaité restituer aux Mauritaniens dans le contexte des mutations profondes que connaît la société ouest-saharienne depuis quelques décennies.
La riche collecte à laquelle il a procédé concerne notamment l’examen des topoï mytho-historiques suivants : al-Imâm al-Hadramî et les Almoravides (XIe s.), les bafûr, la guerre de Sharr Bubba (XVIIe s.) et le Sharîf Bûbazzûl.

Directeur de recherche émérite au CNRS, membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, Pierre Bonte (1942- 2013) a mené pendant un demi-siècle des recherches sur les Touaregs du Niger puis sur la société baydhân mauritanienne. Il est l’auteur de nombreuses publications sur la société saharienne ancienne et moderne (dont La montagne de fer, Karthala, 2001 ; L’émirat de l’Adrar mauritanien, Karthala, 2008, traduction arabe, Jessour/Ponts, 2012 ; La Saqiya al Hamrâ, La Croisée des chemins, 2012), ainsi que sur le nomadisme, la tribu, la parenté, le sacrifice, la littérature orale dans le monde arabe... Il est aussi coéditeur du Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie (PUF), plusieurs fois réédité et traduit en différentes langues.

Table des matières :

Préface
Introduction
PREMIÈRE PARTIE : LE CYCLE D’AL-IMÂM AL-HADRAMÎ
1. Le cycle d’al-Imâm al-Hadramî
2. Le dossier des bafûr
3. Les bafûr : l’hypothèse kharijite ?
 
DEUXIÈME PARTIE : FONDATIONS QSÛRIENNES
4. La redécouverte de la tombe d’al-Imâm al-Hadramî
5. Fondations qsûriennes
6. Dynamiques factionnelles qsûriennes
 
TROISIÈME PARTIE : FIGURES DE SAINTETÉ
7. La « sainteté des origines »
8. La question du politique et de l’État légitime
9. Relire Sharr Bubba
10. La voie confrérique
 
QUATRIÈME PARTIE : ARABES ET BERBÈRES
11. Les récits sur l’origine des Berbères
12. Le cycle du Sharîf Bûbazzûl
13. La question du calcul matrilinéaire de la filiation
 
CINQUIÈME PARTIE : LA FORMATION DE LA SOCIÉTÉ BAYDHÂN
14. L’implantation au Sahara des Arabes Banî Hassân
15. La formation de la société baydhân. Le paradigme de la protection 
16. La compétition des casabiyyât, le paradigme de la protection et les hiérarchies statutaires
 
Conclusion
Annexes : Textes à l’appui
Bibliographie




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 20:23 Du lac Tchad à la Mecque

Vendredi 17 Novembre 2017 - 20:05 La langue et le sacré