Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Vendredi 26 Mai 2017

Ramadan (Orient XXI)


Le mot ramadhān désigne à l’origine le neuvième mois du calendrier lunaire musulman que l’on appelle aussi « calendrier de l’Hégire ». Pour mémoire, le point de départ de ce calendrier, autrement dit la date fondatrice de l’ère musulmane, est l’émigration — hijra ou Hégire — du prophète Mohammed de La Mecque vers Médine, le 13 septembre 622. Le mois de ramadan qui débute cette année le 6 juin 2016, selon l’apparition visible du croissant lunaire, est celui de l’année 1437.




Publié sur Orient XXI, rubrique mots d'Islam.
Le  6 juin 2016

Le mot ramadhān désigne à l’origine le neuvième mois du calendrier lunaire musulman que l’on appelle aussi « calendrier de l’Hégire ». Pour mémoire, le point de départ de ce calendrier, autrement dit la date fondatrice de l’ère musulmane, est l’émigration — hijra ou Hégire — du prophète Mohammed de La Mecque vers Médine, le 13 septembre 622. Le mois de ramadan qui débute cette année le 6 juin 2016, selon l’apparition visible du croissant lunaire, est celui de l’année 1437.

Par glissement sémantique, le mot en est venu à désigner autant le mois que le jeûne qui doit s’y accomplir. Ainsi peut-on entendre des expressions comme « faire (le) ramadan », qui signifie « faire le jeûne du ramadan ». Cette remarque vaut pour nombre de parlers arabes, notamment au Maghreb où ce mot désigne implicitement le jeûne. À titre anecdotique, il arrive encore que l’on dise au Maghreb « faire carême » pour dire que l’on jeûne pendant le ramadan. En effet, durant la période coloniale, les Européens d’Algérie appelaient souvent — et à tort — le jeûne du ramadan « carême des musulmans ». Un dicton arabe bien connu où le ramadan est clairement identifié comme mois dit qu’il ne faut pas « mettre le ramadan avant chaabane », ce qui équivaut à « mettre la charrue avant les bœufs. »

Durant cette période de ving-neuf à trente jours, les musulmans sont appelés, entre autres, à jeûner de l’aube jusqu’au coucher du soleil. De manière concrète, ce jeûne — sawm ou siyam — consiste à ne pas manger ni boire.

Retrouvez la suite de cet article sur le site de Orient XXI.

 




Nouveau commentaire :