Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Lundi 1 Février 2016

Manière de voir/Le Monde diplomatique


Dans un contexte géopolitique tendu et incertain, les croyances religieuses peuvent devenir source de divisions et de violences. Pourquoi les religions, qu’il s’agisse du christianisme, du judaïsme, de l’islam ou d’autres confessions, sont-elles souvent parties prenantes des luttes politiques et des bouleversements sociaux ? Retour sur les dynamiques religieuses, nationales et transnationales des croyances.



Manière de voir/Le Monde diplomatique

I. Dynamiques internationales

En ce début de XXIe siècle, l’omniprésence des religions transnationales dans la sphère politique ne semble connaître aucune limite. L’activisme diplomatique du pape François ou la vigueur du wahhabisme saoudien illustrent cette évolution. Pour autant, il reste nécessaire d’analyser aussi la marche du monde à travers un prisme débarrassé des référentiels confessionnels.

L’expansion de l’islam traditionaliste. 
Nabil Mouline

Ce pape qui secoue le monde. 
Jean-Michel Dumay

L’idéal salafiste. 
Samir Amghar et Patrick Haenni

Sant’Egidio, la « petite ONU du Trastevere ». 
Philippe Leymarie

Sortir de l’analyse religieuse des conflits. 
Georges Corm

Benoît XVI et le retour au latin. 
Michel Cool

Un humanisme spirituel pour le XXIe siècle. 
Wu Weiming

L’essor mondial des pentecôtismes. 
André Corten

L’image normalisée de l’Opus Dei. 
Jérôme Anciberro

Les polythéismes, ces oubliés. 
Marcel Detienne

II. Religions et pouvoirs

Quelle que soit leur nature, les religions entretiennent de multiples rapports avec les pouvoirs temporels. Elles peuvent en revendiquer le contrôle ou agir pour devenir leur source principale, ou unique, d’inspiration, quitte à alimenter d’interminables violences et conflits. Mais elles peuvent aussi s’opposer avec force à des tyrannies et à des dictatures, et en subir les pires représailles.

 


Retrouvez la suite de ce numéro sur le site du Monde diplomatique.




Nouveau commentaire :