Les cahiers de l'Islam


Dimanche 4 Novembre 2012

Le Moyen-Orient comme acteur de la mondialisation

Lecture par Tigrane Yégavian*

Titre du livre : Géopolitique du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord - du Maroc à l'Iran
Auteur : Tancrède Josseran, Frédéric Pichon, Florian Louis
Éditeur : Presses universitaires de France (PUF)
Collection : Major
Date de publication : 25/04/12



Le Moyen-Orient comme acteur de la mondialisation
Si en ces temps de révolutions arabes les livres et manuels généralistes traitant de cette région hautement stratégique sont légion, ce manuel paru en avril 2012 ne ressemble en rien aux multiples compilations de commande, lesquelles traitent maladroitement des sources de seconde main.

   Faisant preuve de pédagogie et d’esprit de synthèse, le livre propose au lecteur un état des lieux de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, prenant en compte une multitude d’aspects : démographique, politique, religieux, social et économique. Autant d’outils de décryptage au service d’un public de néophytes et d’étudiants , qui vont de paire avec la déconstruction d’idées reçues charriées par l’actualité de cet arc de crises enracinées dans le temps ou phénomènes récent. En cela, les auteurs ont pris soin de jeter aux orties l’image d’un Moyen-Orient homogène arabo-musulman, mettant en avant l’importance des minorités linguistiques (non-arabes) et religieuses (non-musulmanes), tout en insistant sur la pluralités des arabités et des islamités.
Si certaines cartes font pâle figure par rapport à la rigueur et la qualité des sujets traités, le lecteur retiendra surtout l’originalité de cet ouvrage qui décline en trois termes. Tout d’abord le temps long. En s’inspirant des travaux de Fernand Braudel et de Xavier de Planhold, ce livre entend expliquer les grandes lignes de fractures du Moyen-Orient en puisant dans la "plus longue mémoire". Aussi toute la première partie est consacrée à la géo-histoire et à la géographie culturelle, c'est à dire à la dialectique unissant hommes, terres, croyances. Cette approche permet de mieux comprendre le "retard oriental", son approche conflictuelle de la modernité et enfin les multiples tentatives d'arrimage au monde contemporain (laïcité vs. islamisation de la modernité). 

    Autre caractéristique majeure de l’ouvrage, celle de mettre en synergie trois spécialistes d’aire historico-géographique distinctes l'étude ciblée de chaque pays par des spécialistes ayant une connaissance intime de la région : Frédéric Pichon qui est l’auteur d’une thèse sur la Syrie, Tancrède Josseran grand connaisseur de la Turquie contemporaine et Floriant Louis, agrégé d’histoire, spécialiste du Maghreb. Une plus value incontestable, dont témoigne la présence en fin d’ouvrage d’un copieux glossaire critique des termes turcs, arabes et hébreux. C'est ainsi qu'un soin particulier a été mis dans ce manuel dans la traduction de documents et d'ouvrages peu ou pas accessibles, comme c’est le cas de "Profondeur stratégique", l’ouvrage de référence d’Ahmet Davutoglu, le ministre turc des Affaires étrangères.
Intitulée "Moyen-Orient et Afrique du Nord à l'épreuve de la mondialisation", la conclusion ne peut être plus explicite. Elle se structure sous la forme d'une série de questions sur le présent et l'avenir de la région : "un islamisme triomphant ?" ; "l'islam est-il soluble dans le capitalisme ?", "Le triomphe de la Turquie ?", etc.

   Loin de réduire cette région du monde à un terrain d’affrontements entre des impérialismes étrangers, ce manuel, montre comment certains pays de la région s’intègrent et s’affirment progressivement au sein d’un monde globalisé. Ainsi, c’est avant tout un regard original sur la place du Moyen-Orient de part le monde qui est mis en avant, partant du postulat que cette aire géographique n'est pas seulement objet mais aussi acteur de la mondialisation.
    En cela, la dernière partie du manuel est très innovante puisqu'elle offre un panorama complet de ces enjeux tout en présentant les diverses perceptions du Moyen-Orient à travers les différents continents et comment en retour celui-ci entend s'imposer dans l'arène mondiale à l’heure d’un douloureux remodelage de sa donne géopolitique.

   Mais si innovation il y a, on la doit surtout au prisme choisi par les auteurs. Ces derniers ont délibérément fait le choix de mêler deux dimensions : l’histoire et la géopolitique, tout en insistant sur l’ancrage dans le temps long des phénomènes les plus contemporains. Conformément à l’esprit de la collection Major, il est surtout question ici de partir des fondements géo-historiques de l’aire géographique étudiée afin de livrer une analyse qui dépasse l’écume événementielle au profit de l’étude approfondie des tendances structurelles
 

____________________
En partenariat avec le quotidien des livres et des idées : http://www.nonfiction.fr

*Tigrane Yégavian est titulaire d’un Master en politique comparée spécialité Monde Musulman de l’IEP de Paris et d’une licence d’arabe à l’INALCO. Apres avoir étudié la question turkmène en Irak, les relations turco-irakiennes et la question des minorités en Syrie et au Liban, il s’est tourné vers le journalisme spécialisé sur le Moyen-Orient. Il collabore notamment pour le compte des revues Moyen-Orient, Carto ainsi qu’au mensuel France-Arménie.
En 2009 il a publié un recueil de poésie, Insolations paru aux éditions du Cercle des écrits caucasiens.




Nouveau commentaire :