Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Dimanche 10 Septembre 2017

Felwine Sarr: "La modernité ne s’évalue pas à la taille des infrastructures ni au nombre d'airbus" (Telquel)


Pour l’économiste et écrivain sénégalais, le continent africain doit entamer un travail de décolonisation économique mais surtout psychologique et social. Un travail qui passera une modernisation des sociétés africaines. "Devenir moderne sans être occidental", explique-t-il. Interview.



L'économiste et ecrivain senegalais, Felwine Sarr, propose une autre lecture des transformations en cours en Afrique.
L'économiste et ecrivain senegalais, Felwine Sarr, propose une autre lecture des transformations en cours en Afrique.

Telquel (Maroc)
Publié le 9 septembre 2017

Par Margaux Mazelier

Pour l’économiste et écrivain sénégalais, le continent africain doit entamer un travail de décolonisation économique mais surtout psychologique et social. Un travail qui passera une modernisation des sociétés africaines. "Devenir moderne sans être occidental", explique-t-il. Interview.

La récente polémique suscitée par l'activiste franco-béninois Kémi Séba, qui a brûlé un billet de 5000 francs CFA sur la place publique à Dakar pour dénoncer la "Françafrique", a relancé le débat autour de la "monnaie colonialiste". Pour de nombreux spécialistes africains, le franc CFA asphyxie les économies africaines et les pays du continent doivent entamer un processus d'indépendance monétaire. C'est ce que propose la Cédéao avec son projet de monnaie unique à laquelle le Maroc a annoncé, fin août, vouloir adhérer.

Pour répondre à ces questions, nous avons fait réagir, Felwine Sarr, écrivain et économiste à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis au Sénégal. L'intellectuel, connu pour être un fervent défenseur du « spécifiquement africain », invitant sans cesse à rediscuter les concepts et les idéologies "développementalistes". Cofondateur de la maison d'édition Jimsaan, avec l'écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop, Felwine Sarr est aussi un éditeur et un libraire. Dans son dernier essai, Afrotopia, l'économiste appelle le public à dessiner "une utopie active qui se donne pour tâche de débusquer dans le réel africain les vastes espaces du possible et les féconder". Pour lui, le continent africain doit entamer un travail de décolonisation économique mais surtout psychologique et social.

Telquel.ma : Que pensez-vous de la récente polémique autour de l'activiste franco-béninois Kémi Séba ?

Fawline Saar : Nous avons un franc CFA qui vit une crise de légitimité auprès d'une grande frange de la jeunesse africaine. On ne peut pas faire l'économie d’un débat sérieux sur cet arrangement monétaire qui date des années 1950. Un débat qui doit être mené par...

Retrouvez la suite de cet article ici.

 




Nouveau commentaire :




LinkedIn
Facebook
Twitter
Academia.edu
ResearchGate


Notre newsletter






Nos éditions





Vient de paraître
Moi-musulman-je-refuse-de-me-justifier
Musulmans de France : La grande épreuve
Un féminisme musulman, et pourquoi pas ?
Religion. Le retour ? Entre violence, marché et politique
L'islam et la cité Engagements musulmans dans les quartiers populaires (Collectif)
De l'argent aux valeurs Femmes, économie et société à Dakar (Ismaël Moya)
Le sultan des frontières
Vent glacial sur Sarajevo
Les chrétiens d'Orient