Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Samedi 26 Mars 2016

Faut-il débrancher les «experts»?


Avec les attentats de Bruxelles a resurgi le ballet d'experts labellisés «Vu-à-la-télé», donnant leur avis sur tout et partout, de plateaux en micros. Conséquence : l’overdose gagne le spectateur, et la colère monte sur les réseaux sociaux.




Publié sur le site Libération
Par Johan Hufnagel — 25 mars 2016 


Avec les attentats de Bruxelles a resurgi le ballet d'experts labellisés «Vu-à-la-télé», donnant leur avis sur tout et partout, de plateaux en micros. Conséquence : l’overdose gagne le spectateur, et la colère monte sur les réseaux sociaux.

Mardi soir, le Finale de la grande série policière «Les Experts» a été déprogrammé par TF1. L’épisode commençait par un attentat suicide. Sur les autres chaînes, en revanche, il y avait un festival d’experts conviés à donner leurs avis sur les deux attentats qui avaient ensanglanté Bruxelles le matin même. Le bon goût avait conduit TF1 à suspendre la diffusion de la série américaine ; il aurait dû contaminer les autres chaînes.

L’overdose anti-experts gagne et la colère monte sur les réseaux sociaux. Buzzfeed et le journaliste de RFI David Thomson, particulièrement pointu dans la connaissance des milieux jihadistes, leur ont taillé un costume parfaitement ajusté jeudi. Libération, Slate et Le Monde avaient, il y a peu, distillé de mêmes doutes sur certains de ces «connaisseurs» de l’islam, du jihad, du terrorisme, des services secrets, et parfois tout ça en même temps (1).

On ne citera pas les noms de ces experts autoproclamés qui squattent les plateaux télés pour combler notre soif inextinguible de comprendre. On connaît d’ailleurs davantage leur visage que leur véritable CV. Que sait-on de leurs travaux ? Qui les finance ? Quelles expériences réelles et actuelles peuvent-ils mettre en avant pour justifier leurs invitations ? Rien.

Retrouvez la suite de cet article sur le site de Libération.
 




Nouveau commentaire :