Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam
Les cahiers de l'Islam


Dimanche 25 Décembre 2016

De Molenbeek à Paris contre la stigmatisation médiatique des quartiers


De Molenbeek à Paris. Des élus et militants franciliens ont reçu, les 19 et 20 décembre dernier, une délégation molenbeekoise, du nom de la ville belge assimilée à un vivier terroriste depuis les attentats de novembre 2015 (Paris) et mars 2016 (Bruxelles).




Par Mehdi Bouteghmès,
élu à La Courneuve (Seine-Saint-Denis)

Publié sur le site Meltingbook
20.12.2016

De Molenbeek à Paris. Des élus et militants franciliens ont reçu, les 19 et 20 décembre dernier, une délégation molenbeekoise, du nom de la ville belge assimilée à un vivier terroriste depuis les attentats de novembre 2015 (Paris) et mars 2016 (Bruxelles).

En mai dernier, un premier groupe d’acteurs de terrain français y avaient fait le déplacement. Au programme, déconstruction de la stigmatisation médiatique des quartiers et construction de projets communs. Mehdi Bouteghmès (photo ci-contre), élu à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), revient sur le projet.

Plusieurs banlieues françaises comme Saint Denis ou Sevran, en Seine-Saint-Denis et d’autres villes belges comme Molenbeek (Belgique) font aujourd’hui les frais d’idées préconçues voire de réputation plutôt négative.

Nourries par la diffusion d’images, la construction médiatique de ces communes révèle toute l’ignorance dont la presse fait preuve. Ignorance face aux problématiques inhérentes à ces zones mais surtout méconnaissance de leurs populations. Une réalité pénalisante tant elle annihile le travail mené par les acteurs de terrain, investis au quotidien pour améliorer le sort de ces communes.

 Les propos sur Molenbeek, stigmatisant, dans le sillage des dramatiques attentats de Paris puis de Bruxelles, les territoires populaires ont été pour nous la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Qu’ils proviennent de responsables politiques ou d’éditorialistes qui cherchent à vendre leur papier, comme l’a fait Le Figaro Magazine et sa Une sur « Molenbeek Sur Seine », les résultats ne relèvent pas du journalisme et de la nécessité d’informer. Plutôt d’un vœu. Celui, d’orienter et d’avaliser la stigmatisation d’une frange de la population qui subit aussi le terrorisme.

Une du Figaro Magazine 20 mai 2016
Une du Figaro Magazine 20 mai 2016
Dans un contexte où les difficultés s’accumulent, défaillance du service public, urbanisme ghettoïsant, chômage et manque de formation, etc…, l’impression d’être démuni s’accentue chez les habitants de ces quartiers...

Retrouvez la suite de cet article sur le site de Meltingbook.




Nouveau commentaire :